Bonjour.

Je vous fais suivre l'annonce du prochain Café Politique
http://lecafepolitique.free.fr/

Lundi 12 février 2018 à 20h45:

« Jusqu'où l'inégalité est-elle acceptable en démocratie ? »

Invitée : Anne Isla

Maître de conférence en sciences économiques et chercheuse au
Laboratoire d’Étude et de Recherche sur l’Économie, les Politiques et
les Systèmes Sociaux
http://lereps.sciencespo-toulouse.fr/
http://lereps.sciencespo-toulouse.fr/isla-anne-632

Entrée libre

Suite aux travaux d'une centaine d'économistes sur l'accroissement des
inégalités, l'éditorial du journal Le Monde du 15/12/2017 titrait :
"La démocratie sapée par les inégalités". Suite à cette étude Le
Figaro ne voyait pas péril en la demeure et avait publié la veille un
article intitulé : "En Europe, les inégalités augmentent moins
qu'ailleurs'". Des aspects plus spécifiques, comme les inégalités
territoriales ou hommes/femmes, occupent aussi périodiquement le champ
médiatico-politique, mais globalement l'impression dominante est que
le pouvoir politique, sur ces questions, n'a ni la main, ni la
volonté. La droite n'a jamais fait de l'égalité une question
prioritaire, et la gauche après l'espoir de 1981 a rapidement renoncé
à mettre ce combat au cœur de son projet politique. Aujourd'hui : «La
lutte contre les inégalités n'est pas une priorité du gouvernement»
titrait Le Figaro le 28/12/2017 en citant Gaspard Gantzer, l'ancien
conseiller en communication de François Hollande et selon l'OFCE les
mesures proposées par ce gouvernement accentueront probablement les
inégalités.



Si  l'égalité des droits est acquise pour les citoyens français, un
"non citoyen" n'a le plus souvent que le petit bouclier des "droits
humains" pour se protéger. Même si l'égalité des droits est toujours
affirmée, le comportement de la police et le fonctionnement du système
judiciaire ne sont pas exempts de pratiques discriminatoires. Au-delà
du droit, les inégalités existent quasiment partout, dans le
patrimoine, les revenus, l'éducation, la santé ou l'accès aux
services. Malgré toutes les déclarations  d'intentions successives,
les inégalités ne se résorbent pas et ont même tendance à augmenter.
Les logiques économiques et financières mondiales actuelles favorisent
les plus riches et les politiques de redistributions, au centre du
projet social-démocrate, sont présentées comme incompatibles avec le
récent accroissement de la dette publique.



L'accès au débat public et à la construction idéologique d'un projet
politique est toujours une égalité de droit, mais n'est déjà plus
égalitaire dans les faits. Les inégalités économiques ainsi que la
financiarisation des médias et des réseaux sociaux mettent en cause la
validité des processus électoraux. L'égalité est au cœur de l'idéal
démocratique et de notre devise républicaine, comment se fait-il que
nous acceptions autant d'inégalités ?

Nous vous invitons à venir nombreux pour en débattre.



- Le Centre Culturel / centre de loisirs des Mourlingues à Balma :
http://www.openstreetmap.org/?mlat=43.60259921649&mlon=1.5057363693115&zoom=15#map=15/43.6025/1.5056

- Vous pouvez envoyer une contribution sur ce thème à fsaintpie...@gmail.com

qui sera placée sur le site :  http://lecafepolitique.free.fr/

L'annonce se trouve aussi ici:

https://toulouse.demosphere.eu/rv/16772

Très cordialement.
Joseph Saint Pierre

-- 
Vous recevez ce message, car vous êtes abonné au groupe Google Groupes Café 
Citoyen Toulouse.
Pour vous désabonner de ce groupe et ne plus recevoir d'e-mails le concernant, 
envoyez un e-mail à l'adresse 
cafe-citoyen-toulouse+unsubscr...@googlegroups.com.
Pour envoyer un message à ce groupe, adressez un e-mail à 
cafe-citoyen-toulouse@googlegroups.com.
Visitez ce groupe à l'adresse 
https://groups.google.com/group/cafe-citoyen-toulouse .
Pour plus d'options, visitez le site https://groups.google.com/d/optout .

Répondre à