Selon l'union européenne, se référant au règlement général sur la protection 
des données (RGPD) (en anglais : General Data Protection Regulation, GDPR), la 
publication des données fourni lors de la souscription à un nom de domaine à 
extension générique (.com, .net, .org, etc) doit se faire moyennant un 
consentement volontaire du souscripteur. Les CNIL européens s'insurgent donc 
contre la publication automatique sans consentement explicite des coordonnées 
des titulaires (ou détenteurs) des noms de domaines à extension générique dans 
la base de données WHOIS. 

Mais la NTIA (agence de télécommunication du département du commerce américain) 
ancienne détentrice des fonctions actuellement dévolues à l'icann, est d'un 
avis contraire argumentant que les données personnelles doivent rester aisément 
accessibles aux forces de l'ordre




KANGAMUTIMA  ZABIKA



_______________________________________________
Community-Discuss mailing list
Community-Discuss@afrinic.net
https://lists.afrinic.net/mailman/listinfo/community-discuss

Reply via email to