Bonjour,

Le 22/11/2019 à 09:49, JP Guillonneau a écrit :
> Bonjour,
>
> relecture du diff, suggestions.
>
> Amicalement.
>
> --
> Jean-Paul

suggestions appliquées. Merci d'avance pour vos nouvelles relectures.

La version originale est ici :

https://salsa.debian.org/webmaster-team/webwml/blob/master/english/vote/2019/vote_002.wml

Amicalement,

jipege

#use wml::debian::translation-check translation="be98aadb59cbe3464fb9dd356a6637a450b8204b" maintainer="Jean-Pierre Giraud"
<define-tag pagetitle>Résolution générale : les systèmes de démarrage et systemd</define-tag>
<define-tag status>P</define-tag>
# meanings of the <status> tag:
# P: proposed
# D: discussed
# V: voted on
# F: finished
# O: other (or just write anything else)

#use wml::debian::template title="<pagetitle>" BARETITLE="true" NOHEADER="true"
#use wml::debian::toc
#use wml::debian::votebar


    <h1><pagetitle></h1>
    <toc-display />

# The Tags beginning with v are will become H3 headings and are defined in 
# english/template/debian/votebar.wml
# all possible Tags:

# vdate, vtimeline, vnominations, vdebate, vplatforms, 
# Proposers
#          vproposer,  vproposera, vproposerb, vproposerc, vproposerd,
#          vproposere, vproposerf
# Seconds
#          vseconds,   vsecondsa, vsecondsb, vsecondsc, vsecondsd, vsecondse, 
#          vsecondsf,  vopposition
# vtext, vtextb, vtextc, vtextd, vtexte, vtextf
# vchoices
# vamendments, vamendmentproposer, vamendmentseconds, vamendmenttext
# vproceedings, vmajorityreq, vstatistics, vquorum, vmindiscuss, 
# vballot, vforum, voutcome


    <vtimeline />
    <table class="vote">
      <tr>
        <th>Proposition et amendement :</th>
        <td>samedi 16 novembre 2019</td>
		<td></td>
      </tr>
      <tr>
        <th>Période de débat :</th>
		<td>jeudi 21 novembre 2019</td>
		<td></td>
      </tr>
      <tr>
        <th>Période de scrutin :</th>
            <td></td>
            <td></td>
      </tr>
    </table>

   Le Responsable du projet a modifié la durée de discussion si bien que la période
minimale de discussion s'achèvera le 30 novembre. [<a
href='https://lists.debian.org/debian-vote/2019/11/msg00189.html'>mail</a>]

    <vproposera />
    <p>Sam Hartman [<email hartm...@debian.org>]
	[<a href='https://lists.debian.org/debian-vote/2019/11/msg00189.html'>texte définitif de la proposition</a>]
    </p>

    <vsecondsa />
	Cet amendement a été soumis par le Responsable actuel du projet et n’a donc pas besoin d’être soutenu.
#    <ol>
#    </ol>
    <vtexta />
	<h3>Choix 1 : la diversité des systèmes de démarrage est importante et ouverte aux contribution indépendantes</h3>

<p>Grâce à ses pouvoirs conférés par la section 4.1 (5) de la Constitution,
le projet fait la déclaration suivante décrivant notre position actuelle
sur les systèmes de démarrage, leur diversité et l’utilisation des outils
de systemd. Cette déclaration décrit la position du projet au moment de son
adoption. Cette position peut évoluer avec le temps sans nécessiter le recours
à des résolutions générales futures. Le processus de résolution générale reste
disponible si le projet a besoin d’une décision et ne peut parvenir à un
consensus.
</p>

<p>Le projet continue d’accorder de l’importance au fait de pouvoir exécuter
des systèmes Debian avec d’autres systèmes de démarrage que systemd. Avec une
exception, le projet Debian réaffirme la charte actuelle concernant les scripts
de démarrage et le démarrage des démons (sections 9.3.2 et 9.11). Pour
simplifier, les paquets devraient contenir des scripts de démarrage pour lancer
les services qu’ils incluent. La charte note que les services exécutés tôt
pendant le démarrage tels que ceux lancés depuis /etc/rcS.d devraient être
étroitement liés au système de démarrage utilisé et devraient donc être
traités différemment pour chaque système de démarrage. Les scripts de démarrage
sont le plus petit dénominateur commun entre tous les systèmes de démarrage.
Les paquets devraient prendre en charge les systèmes de démarrage comme les
unités de service (<q>service units</q>) de systemd en plus des scripts de
démarrage. La charte actuelle dit que les paquets ne doivent pas inclure une
unité de service sans script de démarrage.
</p>

<p>Il est demandé aux éditeurs de la charte d’amender celle-ci : un paquet qui
inclut une unité de service devrait inclure un script de démarrage (ce qui
signifie que de ne pas le faire est considéré comme un bogue), mais ce n'est
pas requis (ce qui signifie que que ce n'est pas un bogue sérieux). Toutefois,
l'ajout d'un script de démarrage à ce type de paquet,grâce à un
<q>non-maintener upload</q>, est accepté. Il est demandé aux éditeurs de la
charte de considérer s’il existe des cas où des paquets ne doivent pas
supprimer un script de démarrage qui était fourni auparavant car cela
pourrait casser un système lors d'une mise à niveau. Il est demandé à
l'équipe de publication de considérer s'il existe des cas où la suppression
d'un script de démarrage devrait être un bogue critique pour la publication
pour la même raison.
</p>

<p>Lorsqu’une communauté d’utilisateurs d’un système de démarrage alternatif
annonce qu’une solution fonctionne suffisamment bien pour eux, les autres ne
devraient pas normalement critiquer cette décision.
</p>

<p>Les fichiers <q>unit</q> de systemd inclus dans un paquet peuvent utiliser
toutes les fonctionnalités et tous les services de systemd à la discrétion
du responsable du paquet, à condition que cela soit cohérent avec les autres
prérequis de la charte et l’attente que les paquets ne devraient pas dépendre
de fonctionnalités expérimentales ou non prises en charge (par Debian) venant
d’autres paquets.
</p>

<p>Les scripts de démarrage ne doivent utiliser que les fonctionnalités communes
à tous les systèmes de démarrage pris en charge par Debian. Ils ne devraient
donc pas utiliser des services qui dépendent de systemd.
</p>

<p>De la même façon, les paquets peuvent librement utiliser d’autres
fonctionnalités de systemd telles que les unités <q>timer</q> tant que les
contraintes énoncées ci-dessus sont respectées. Néanmoins, ne pas prendre
en charge les systèmes autres que systemd est un bogue (non sérieux) et les
uploads par des responsables tiers pour ajouter cette prise en charge sont
les bienvenus.
</p>

<p>Les fonctionnalités de systemd peuvent être utilisées à la discrétion des
responsables de paquets, mais la modification de la charte pour adopter les
fonctionnalités de systemd à la place d’approches existantes est déconseillée,
sauf si une implémentation équivalente de cette fonctionnalité est disponible
dans les autres systèmes de démarrage.
</p>

    <vproposerb />
    <p>Sam Hartman [<email hartm...@debian.org>]
	[<a href='https://lists.debian.org/debian-vote/2019/11/msg00117.html'>texte de la proposition</a>]
    </p>
    <vsecondsb />
    Cet amendement a été soumis par le Responsable actuel du projet et n’a donc pas besoin d’être soutenu.
#    <ol>
#    </ol>
    <vtextb />
	<h3>Choix 2 : systemd mais nous encourageons l’exploration des alternatives</h3>

<p>Grâce à ses pouvoirs conférés par la section 4.1 (5) de la Constitution,
le projet fait la déclaration suivante décrivant notre position actuelle
sur les systèmes de démarrage, leur diversité et l’utilisation des outils
de systemd. Cette déclaration décrit la position du projet au moment de son
adoption. Cette position peut évoluer avec le temps sans nécessiter le recours
à des résolutions générales futures. Le processus de résolution générale reste
disponible si le projet a besoin d’une décision et ne peut parvenir à un
consensus.
</p>

<p>Le projet Debian reconnaît que les unités de service (<q>service units</q>)
de systemd sont la configuration privilégiée pour décrire comment démarrer
un démon ou un service. Cependant, Debian reste un environnement où les
développeurs et les utilisateurs peuvent explorer et développer des systèmes
de démarrage alternatifs et des alternatives aux fonctionnalités de systemd.
Les personnes intéressées par l’exploration de ces alternatives doivent
fournir les ressources en développement et empaquetage nécessaires pour
réaliser ce travail. Les technologies telles qu’elogind qui facilitent
l’exploration d’alternatives tout en exécutant du logiciel dépendant de
certaines interfaces de systemd restent importantes pour Debian. Il est
important que le projet soutienne les efforts des développeurs travaillant
sur ces technologies pour lesquelles un chevauchement avec le reste du
projet existe, en évaluant par exemple les modifications et en participant
aux discussions dans un délai convenable.
</p>

<p>Les paquets devraient inclure des unités de service ou des scripts de
démarrage pour lancer les démons et les services. Les paquets peuvent utiliser
toutes les fonctionnalités de systemd à la discrétion du responsable du
paquet, à condition que cela soit cohérent avec les autres
prérequis de la charte et l’attente que les paquets ne devraient pas dépendre
de fonctionnalités expérimentales ou non prises en charge (par Debian) venant
d’autres paquets. Les paquets peuvent inclure la prise en charge de systèmes
de démarrage alternatifs en plus de systemd et peuvent inclure des
alternatives pour toutes les interfaces spécifiques à systemd qu’ils utilisent.
Les responsables utilisent leurs procédures normales pour décider des
modifications à inclure.
</p>

<p>Debian s’engage à travailler avec les distributions dérivées qui font des
choix différents à propos des systèmes de démarrage. De même que pour toutes
nos interactions avec l’aval, les responsables concernés travailleront avec
les responsables en aval pour déterminer quelles modifications ont leur place
dans Debian et lesquelles restent dans les distributions dérivées.
</p>

    <vproposerc />
    <p>Sam Hartman [<email hartm...@debian.org>]
	[<a href='https://lists.debian.org/debian-vote/2019/11/msg00117.html'>texte de la proposition</a>]
    </p>
    <vsecondsc />
	Cet amendement a été soumis par le Responsable actuel du projet et n’a donc pas besoin d’être soutenu.
#    <ol>
#    </ol>
    <vtextc />
	<h3>Choix 3 : priorité à systemd comme système de démarrage et autres outils</h3>

<p>Grâce à ses pouvoirs conférés par la section 4.1 (5) de la Constitution,
le projet fait la déclaration suivante décrivant notre position actuelle
sur les systèmes de démarrage, leur diversité et l’utilisation des outils
de systemd. Cette déclaration décrit la position du projet au moment de son
adoption. Cette position peut évoluer avec le temps sans nécessiter le recours
à des résolutions générales futures. Le processus de résolution générale reste
disponible si le projet a besoin d’une décision et ne peut parvenir à un
consensus.
</p>


<p>Le projet Debian reconnaît que les unités de service (<q>service
units</q>) de systemd sont la configuration préférée pour décrire comment
démarrer un démon ou un service. Les paquets devraient inclure des unités
de service ou des scripts de démarrage pour démarrer les démons et les
services. À moins que le projet ou les parties concernées ne se soient mis
d'accord autrement, les outils de systemd, quand ils existent, sont stables
et pris en charge par les responsables de systemd, devraient être privilégiés
par rapport aux autres manières spécifiques à Debian pour résoudre les
mêmes problèmes à moins que l'approche de Debian ne possède des avantages
clairs et évidents.
</p>


<p>Fournir une prise en charge pour de multiples systèmes de démarrage ou
pour des alternatives à d'autres interfaces fournies par systemd n'est pas
une priorité du projet pour le moment.
</p>

<p>Debian s'engage à travailler avec les distributions dérivées qui font des
choix différents pour les systèmes de démarrage. De même que pour toutes nos
interactions avec l'aval, les responsables concernés travailleront avec les
responsables en aval pour déterminer quelles modifications ont leur place dans
Debian et lesquelles restent dans les distributions dérivées.
</p>

<p>Les paquets peuvent inclure la prise en charge de systèmes de démarrage
alternatifs en plus de systemd. Les responsables utilisent leurs procédures
habituelles pour décider quels correctifs inclure.
</p>

    <vproposerd />
    <p>Ian Jackson [<email i...@debian.org>]
	[<a href='https://lists.debian.org/debian-vote/2019/11/msg00163.html'>texte de la proposition</a>]
	[<a href='https://lists.debian.org/debian-vote/2019/11/msg00206.html'>texte de la proposition amendée</a>]
    </p>
    <vsecondsd />
    <ol>
        <li>Russ Allbery [<email r...@debian.org>] [<a href='https://lists.debian.org/debian-vote/2019/11/msg00128.html'>message</a>] </li>
        <li>Sean Whitton [<email spwhit...@debian.org>] [<a href='https://lists.debian.org/debian-vote/2019/11/msg00133.html'>message</a>] </li>
        <li>Simon Richter [<email s...@debian.org>] [<a href='https://lists.debian.org/debian-vote/2019/11/msg00138.html'>message</a>] </li>
        <li>Kyle Robbertze [<email paddatrap...@debian.org>] [<a href='https://lists.debian.org/debian-vote/2019/11/msg00140.html'>message</a>] </li>
        <li>Dmitry Bogatov [<email kact...@debian.org>] [<a href='https://lists.debian.org/debian-vote/2019/11/msg00156.html'>message</a>] </li>
        <li>Jonathan McDowell [<email nood...@debian.org>] [<a href='https://lists.debian.org/debian-vote/2019/11/msg00168.html'>message</a>] </li>
        <li>Matthew Vernon [<email matt...@debian.org>] [<a href='https://lists.debian.org/debian-vote/2019/11/msg00174.html'>message</a>] </li>
        <li>James Clarke [<email jrt...@debian.org>] [<a href='https://lists.debian.org/debian-vote/2019/11/msg00205.html'>message</a>] </li>
    </ol>
    <vtextd />
	<h3>Choix 4 : prise en charge des systèmes non systemd, sans bloquer l'évolution</h3>

<h4>Titre : prise en charge des systèmes non systemd, sans bloquer l'évolution</h4>

<h4>PRINCIPES</h4>

<p>1. Nous souhaitons continuer à prendre en charge plusieurs systèmes
   de démarrage dans un avenir proche. Et nous voulons améliorer la prise
   en charge de systemd. Nous sommes déçus que cela ait nécessité
   une nouvelle résolution générale.
</p>

<p>2. Il appartient essentiellement aux communautés dans chaque écosystème
   logiciel d'entretenir et de développer ses programmes respectifs
   – mais avec le soutien actifs des autres responsables et contrôleurs
   lorsque cela s'avère nécessaire.
</p>

<h4>DÉPENDANCES DE SYSTEMD</h4>

<p>3. Dans l'idéal, les paquets devraient être pleinement fonctionnels
   avec tous les systèmes de démarrage. Cela signifie (par exemple) que les
   démons devraient fournir des scripts de démarrage traditionnels ou utiliser
   d'autres mécanismes pour assurer qu'ils sont démarrés, sans systemd.
   Cela signifie aussi que les logiciels de bureau devraient être
   installables, et idéalement pleinement fonctionnels sans systemd.
</p>

<p>4. Aussi échouer à prendre en charge des systèmes non systemd,
   lorsque cette prise en charge n'existe pas, est un bogue. Mais ce
   n'est *pas* un bogue critique pour la publication. Il appartient au
   responsable de paquet de déterminer si la nécessité de systemd est
   enregistrée comme un bogue officiel dans le système de bogue de Debian,
   lorsqu'il n'y a pas de correctif disponible.
</p>

<p>5. Lorsqu'un paquet voit ses fonctionnalités réduites en l'absence de
   systemd, cela ne devrait pas en général être documenté comme paquet
   dépendant ou recommandé de systemd-sysv (de façon directe ou
   indirecte). Cela parce que avec une telle dépendance, l'installation de ce
   type de paquet peut tenter de changer de système de démarrage, ce qui
   n'est pas ce que souhaite l'utilisateur. Par exemple, un démon possédant
   seulement un script de fichier d'unité de systemd devrait encore être
   installable sur un système non systemd, dans la mesure où il pourrait
   être lancé manuellement.
</p>

<p>Une des conséquences de cela est que sur les systèmes non systemd, il
   est possible d'installer un logiciel qui ne fonctionne pas, ou qui ne
   fonctionne pas correctement, à cause d'une dépendance non déclarée à
   systemd. C'est regrettable, mais essayer de changer le système de démarrage de
   l'utilisateur est pire. Nous espérons que de meilleurs approches
   techniques pourront être développées pour corriger cela.
</p>

<p>6. Nous reconnaissons que certains responsables de paquet considèrent
   les scripts de démarrage comme un fardeau et nous espérons que la communauté
   est capable de trouver des solutions pour faciliter l'ajout de la
   prise en charge de systèmes de démarrage différents de celui par défaut. Des
   discussions sur la conception de tels systèmes devraient être amicales
   et concertées, et si des arrangements appropriés sont développés, ils
   devraient bénéficier de la prise en charge habituelle dans Debian.
</p>

<h4>LES CONTRIBUTIONS DE PRISE EN CHARGE NON SYSTEMD SERONT ACCEPTÉES</h4>

<p>7. L'échec de la prise en charge de systèmes non systemd alors que
   cette prise en charge est disponible ou offerte sous la forme de
   correctifs (ou de paquets), *devrait* être traité comme un bogue
   critique pour la publication. Par exemple, les scripts de démarrage *ne
   doivent* pas être supprimés simplement parce qu'une unité de systemd est
   fournie à la place ; les correctifs qui contribuent à la prise en charge
   d'autres systèmes de démarrage (sans effet important sur les installations de
   systemd) devraient être classés comme des bogues de sévérité
   « serious ».
</p>

<p>Cela est destiné à fournir un moyen léger mais efficace pour assurer
   qu'une prise en charge satisfaisante peut être fournie aux
   utilisateurs de Debian même quand les priorités du responsable du
   paquet sont ailleurs. (Faire appel au comité technique pour des
   correctifs individuels n'est pas raisonnable.)
</p>

<p>Si les correctifs contiennent aussi un bogue critique pour la
   publication (initialement selon l'avis du responsable du paquet, et
   en fin compte de celui de l'équipe de publication) alors, bien sûr, le
   rapport de bogue pourra être déclassé ou fermé.
</p>

<p>8. Les responsables des composants de systemd, ou d'autres contrôleurs
   (y compris d'autres responsables ou l'équipe de publication) ont
   parfois à évaluer les contributions techniques visant à prendre en
   charge les utilisateurs d'autres systèmes que systemd.
   L'acceptabilité, pour les utilisateurs de systèmes de démarrage autres
   que celui par défaut, des risques de défaillance est un sujet qui importe
   aux responsables de ces systèmes et de la communauté avoisinante. Mais ces
   contributions ne devraient pas exposer à des risques non négligeables
   les utilisateurs de la configuration par défaut (systemd avec les
   paquets recommandés installés).
</p>

<h4>OUTILS DÉCLARATIFS DE SYSTEMD NON LIÉS AU DÉMARRAGE</h4>

<p>9. Systemd fournit une diversité d'outils en plus du lancement de
   démons. Par exemple, la création d'utilisateurs système ou de
   répertoires temporaires. L'approche actuelle de Debian est souvent
   basée sur des scripts de debhelper.
</p>

<p>En général des approches plus déclaratives sont meilleures. Lorsque :
    <ul>
     <li>systemd fournit un outil de ce type,
     <li>il existe une spécification de l'outil (ou d'un sous-ensemble
       adapté),
     <li>l'outil est meilleur que d'autres approches disponibles
       dans Debian, par exemple en étant plus déclaratif,
     <li>il est acceptable de demander aux développeurs de systèmes non
       systemd, y compris non Linux, de l'implémenter,
     <li>y compris en tenant compte de la quantité du travail impliquée,
    </ul>
   l'outil devrait être documenté dans la charte Debian (par un texte
   incorporé et non par une référence à un document externe). La
   transition devrait se faire sans problème pour tous les utilisateurs.
   La communauté non systemd devrait se voir accorder au moins six mois,
   douze mois si possible, pour développer son implémentation. (Il en va
   de même pour toute amélioration future.)
</p>

<p>
   Si un consensus politique ne peut être atteint sur un outil, le comité
   technique, pourrait prendre une décision en ce basant sur les souhaits
   du projet tels qu'exprimés dans cette résolution générale.
</p>

<h4>ÊTRE PARFAITS LES UNS AVEC LES AUTRES</h4>

<p>10. En général, les responsables de logiciels concurrents, y compris
   les responsables des divers systèmes de démarrage concurrents, devraient être
   conciliants sur les besoins de chacun des autres systèmes. Cela comprend
   les besoins et le confort des utilisateurs des configurations
   raisonnables autres que celle par défaut.
</p>

<p>11. Les commentaires généraux négatifs sur les logiciels et leur
   communauté, y compris aussi bien sur systemd lui-même que sur les
   systèmes de démarrage non systemd, sont fortement déconseillés. Ni les
   messages exprimant une aversion globale envers systemd ou ceux
   prédisant la disparition des systèmes non systemd n'ont leur place
   dans les forums de communication de Debian, de même que les références à
   des bogues qui n'ont pas de pertinence par rapport au sujet en cours.
</p>

<p>Les communications sur les forums Debian sur ces sujets devront toutes
   être stimulantes et conviviales, même lorsqu'il s'agit de discussions
   sur des problèmes techniques. Nous demandons que tous les responsables
   de forum de communication appliquent strictement ce principe.
</p>

<p>12. Nous demandons respectueusement à tous les contributeurs de
   Debian, y compris les responsables de paquets, les éditeurs de la
   charte Debian, l'équipe de publication, le comité technique et le
   chef du projet Debian, de suivre ces objectifs et ces principes dans
   leur travail et de les intégrer dans leurs documents, etc., d'une
   manière appropriée. (Cette résolution est une déclaration de position,
   paragraphe section 4.1 (5).)
</p>

    <vproposere />
    <p>Dmitry Bogatov [<email kact...@debian.org>]
	[<a href='https://lists.debian.org/debian-vote/2019/11/msg00202.html'>texte de la dernière proposition</a>]
    </p>
    <vsecondse />
    <ol>
        <li>Ian Jackson [<email i...@debian.org>] [<a href='https://lists.debian.org/debian-vote/2019/11/msg00193.html'>message</a>] </li>
        <li>Matthew Vernon [<email matt...@debian.org>] [<a href='https://lists.debian.org/debian-vote/2019/11/msg00194.html'>message</a>] </li>
        <li>Jonathan Carter [<email j...@debian.org>] [<a href='https://lists.debian.org/debian-vote/2019/11/msg00195.html'>message</a>] </li>
        <li>Kyle Robbertze [<email paddatrap...@debian.org>] [<a href='https://lists.debian.org/debian-vote/2019/11/msg00196.html'>message</a>] </li>
        <li>Axel Beckert [<email a...@debian.org>] [<a href='https://lists.debian.org/debian-vote/2019/11/msg00197.html'>message</a>] </li>
    </ol>
    <vtexte />
	<h3>Choix 5 : la diversité de systèmes de démarrage est nécessaire</h3>

<p>Pouvoir exécuter des systèmes Debian avec des systèmes de démarrage
différents de systemd continue à être utile au projet. Chaque paquet DOIT
fonctionner avec pid1 != systemd, à moins qu'il ait été conçu par l'amont
pour fonctionner exclusivement avec systemd et qu'aucune prise en charge
pour son exécution sans systemd ne soit disponible.
</p>

<p>Un logiciel ne doit pas être considéré comme étant conçu par l'amont
pour fonctionner exclusivement avec systemd, simplement parce que l'amont ne
fournit pas ou n'acceptera pas un script de démarrage.
</p>

#    <vquorum />
#     <p>
#        Avec la liste actuelle des <a href="vote_002_quorum.log">développeurs
#          ayant voté</a>, nous avons :
#     </p>
#    <pre>
##include 'vote_002_quorum.txt'
#    </pre>
##include 'vote_002_quorum.src'
#


#    <vstatistics />
#    <p>
#	Pour cette résolution générale, comme d'habitude,
##              <a href="https://vote.debian.org/~secretary/gr_private/";>des statistiques</a>
#             des <a href="suppl_002_stats">statistiques</a>
#             sur les bulletins et les accusés de réception sont rassemblées
#             périodiquement durant la période du scrutin.
##             De plus, la liste des votants
##             sera enregistrée. La feuille d'émargement
##             sera également disponible.
#             De plus, la liste des <a href="vote_002_voters.txt">votants</a>
#             sera enregistrée. La <a href="vote_002_tally.txt">feuille
#             de compte</a> pourra être aussi consultée.
#         </p>

#    <vmajorityreq />
#    <p>
#      La proposition a besoin d’une majorité simple.
#    </p>
##include 'vote_002_majority.src'

#    <voutcome />
##include 'vote_002_results.src'

    <hrline />
      <address>
        <a href="mailto:secret...@debian.org">Secrétaire du projet Debian</a>
      </address>

Répondre à