Séminaire « Codes sources »

L'objectif du séminaire Codes sources est de présenter la pensée
informatique là où elle s'exprime le plus concrètement : dans les textes
que sont les codes sources.


Séance du jeudi 13 juin 2019 (14h-16h) :

Guillaume MUNCH-MACCAGNONI (Inria, Gallinette) :

  « Curry-Howard et méthode en recherche en langages de programmation :
    l'exemple de l'objet comme valeur linéaire »


Résumé :

  La logique linéaire est depuis longtemps annoncée comme porteuse d'une
  révolution pour le développement des langages de programmation. Où en
  est-on ? Le langage de programmation Rust est un récent langage
  industriel qui contient « de vrais morceaux » de logique linéaire
  assurant sa sûreté. Il est perçu comme une avancée majeure pour
  plusieurs champs d'application : programmation système, programmation
  concurrente. Mais on s'étonnera des canaux détournés empruntés par les
  idées de la logique linéaire avant de parvenir à leur application, à
  travers la programmation système et la programmation « objet ».

  Je présenterai ces idées et proposerai de retracer une partie de leur
  évolution. Ce sera l'occasion de réfléchir au rôle de la
  correspondance de Curry-Howard dans la recherche sur le design des
  langages de programmation.


Lieu :

  Salle 24-25/405 du LIP6 (rotonde 25, 4e étage)
  4 place Jussieu, 75005 Paris
  métro Jussieu (lignes 7 et 10)


------------------------------------------------------------------------

/* ***************************************
   * À propos du séminaire Codes sources *
   *************************************** */

À celui seul qui prend la peine de les lire effectivement, les codes
sources révèlent leur richesse. On y découvre que l'élégance d'un
algorithme réside parfois hors de sa complexité, dans l'usage virtuose
des idiomes du langage de programmation ou dans la connaissance fine de
la machine à laquelle il est destiné. Bien souvent des codes sources
comportent davantage de lignes de commentaires que de code. Tous ces
trésors de pensée informatique fondent à la compilation comme neige au
soleil — preuve qu'un programme n'est pas seulement écrit pour être
compilé.

Le but du séminaire est de décrire ces œuvres de l'esprit comme des
textes à part entière. Nous espérons ainsi contribuer à la constitution
d'une culture générale en programmation. En informatique comme en
littérature, cela suppose la familiarisation progressive avec un corpus
de grands textes.

À chaque séance, un intervenant — jeune chercheur ou chercheur confirmé
en informatique, en histoire ou en philosophie — présente, en moins
d'une heure, un code source de son choix : un fragment de système
d'exploitation, de pilote, de compilateur, de bibliothèque... Le code
peut avoir été écrit par l'orateur ou par quelqu'un d'autre, dans
quelque langage que ce soit. Le commentaire peut ĂŞtre algorithmique,
stylistique, historique ou philosophique, et porter sur tous les aspects
du code, commentaires compris. Le code est ensuite discuté avec
l'auditoire.


Organisateurs : 

- Raphaël Fournier (CNAM)
- Baptiste Mélès (CNRS, Archives Henri-Poincaré)
- Lionel Tabourier (LIP6).

Site : http://codesource.hypotheses.org/

Contact : Baptiste Mélès (baptiste.me...@univ-lorraine.fr)

Twitter : https://twitter.com/SemCodesSources

Liste de diffusion : https://groups.google.com/forum/#!forum/codes-sources

------------------------------------------------------------------------


-- 
Baptiste Mélès
Chargé de recherche au CNRS (CNRS Researcher)
Archives Henri-Poincaré—Philosophie et Recherches sur les Sciences et
les Technologies (CNRS UMR 7117, http://poincare.univ-lorraine.fr)
Université de Lorraine — Université de Strasbourg
/Philosophia Scientiæ/ (Rédacteur en chef adjoint / Managing editor)
https://journals.openedition.org/philosophiascientiae/
91 avenue de la Libération, 54000 Nancy, France
http://baptiste.meles.free.fr/

--
Pour toute question, la FAQ de la liste se trouve ici:  
https://www.vidal-rosset.net/
        
        
        
        
        
        
        
        
        
        
        
        
        
        

Répondre à