Chers collègues, 

 J'ai le grand plaisir de vous annoncer la parution suivante : 

 

  Diderot, Eléments de physiologie, édition critique par Motoichi Terada, 
Editions Matériologiques, collection « Histoire du matérialisme », 2019, 622 
pages


https://materiologiques.com/histoire-du-materialisme/274-elements-de-physiologie-edition-critique-par-motoichi-terada-9782373612004.html
 

 


ISSN

2492-4210


ISBN

978-2-37361-200-4


eISBN

978-2-37361-201-1

                

EAN13 Papier

9782373612004


EAN13 PDF

9782373612011

                
                

Prix livre papier

40 €


Prix ebook ePub

28,99 €

 

 

 

Présentation de l’ouvrage : 

Œuvre inachevée, les Éléments de physiologie peuvent être considérés comme le 
testament philosophique de Diderot. Le philosophe y construit une philosophie 
matérialiste du vivant et de l’homme dont la force et la richesse n’ont cessé 
de frapper les lecteurs.

Moment essentiel du matérialisme des Lumières, les Éléments de physiologie sont 
aussi un texte complexe. La présente édition critique offre les outils 
nécessaires à sa compréhension et à son étude. Le texte, soigneusement établi, 
est complété d’un riche apparat critique. De précieuses notes de sources 
permettent de mieux voir comment Diderot construit sa propre réflexion à partir 
des textes des savants de son temps. L’introduction fait le point sur la genèse 
du texte et sa place dans l’œuvre du philosophe, tout en éclairant les 
principales questions philosophiques et scientifiques soulevées par Diderot.

Avec cette édition, un nouveau regard sur une œuvre majeure des Lumières est 
ainsi proposé au lecteur.



 Cordialement, 
 François Pépin



François Pépin
Philosophie moderne, histoire et philosophie des sciences
Lycée Lamartine, Paris 9e, CPGE
IHRIM Ens de Lyon-UMR 5317
http://ihrim.ens-lyon.fr/auteur/pepin-francois
www.materiologiques.com


--
Pour toute question, la FAQ de la liste se trouve ici:  
https://www.vidal-rosset.net/
        
        
        
        
        
        
        
        
        
        
        
        
        
        

Répondre à