Chères toutes, chers tous,

Dans le cadre de la Semaine doctorale intensive de l’École de droit de
Sciences Po, la Société française de philosophie politique et juridique
(SFPJ) organise un

COLLOQUE

LE DROIT CONTRE L’ETAT DE DROIT.
ANTI-LIBERAL LEGAL CHANGES IN DEMOCRACIES

Le 20 juin 2019 à Sciences Po Paris
Salle A31, 27 rue St Guillaume, 75007 Paris (3e étage)

“Le droit contre l’état de droit. Anti-liberal Legal Changes in
Democracies” est une série de conférences organisées par la SFPJ. Son objet
est de proposer une veille critique sur les démocraties où ont actuellement
lieu des transformations constitutionnelles et législatives, qu’il s’agisse
de l’adoption d’une loi ou bien d’un tournant anti-libéral plus large,
mettant en cause les droits fondamentaux. Dans quelles logiques politiques
et institutionnelles ces transformations se produisent-elles ? Par quelles
forces et quels acteurs sont-elles portées ? Quels types de droit et de
discours juridiques anti-libéraux sont adoptés ? Comment les
contre-pouvoirs sont-ils contournés ou détruits ? Comment analyser ces
changements à des échelles plus larges, régionales et internationales ?

La première de ces conférences aura lieu le 20 juin 2019 dans le cadre de
la Semaine Doctorale Intensive de l’École de droit de Sciences Po et se
concentrera sur plusieurs cas (allant de l’adoption d’une loi -- au Québec,
en Israël ou en Pologne --, jusqu’à des changements juridiques majeurs,
comme en Hongrie, au Brésil ou au Venezuela), tout en les inscrivant dans
une réflexion plus large sur la façon de conceptualiser ces « démocraties
illibérales ».

Responsabilité scientifique : Eleonora BOTTINI (Université de Caen), Julie
SAADA (Sciences Po) et Anna C. ZIELINSKA (Université de Lorraine)

Avec l’aide de François Lecoutre (U. Cergy) et Julien Naccache (Paris 2)

INSCRIPTION OBLIGATOIRE POUR POUVOIR ACCÉDER AU BÂTIMENT DE SCIENCES PO
(pour le colloque ET pour l’AG de la SFPJ). N’oubliez pas de vous munir
d’une pièce d’identité. https://bit.ly/2JRiiTn
Cf. aussi: https://www.facebook.com/events/690634668033108/

PROGRAMME

8:45 – Introduction : Julie SAADA (Sciences Po)

Présidence/discutante : Eleonora BOTTINI (Université de Caen Normandie)

9h00-9h20 – Olivier JOUANJAN (Paris II Panthéon Assas) – ”Démocratie
illibérale: un oxymore du point de vue de la théorie constitutionnelle”

9h20-9h50 – Guillaume TUSSEAU (Sciences Po) – “Le droit contre l’État de
droit au Venezuela.”

9h50-10:10 – Rubens CASARA (Magistrat, Rio de Janeiro) – “État
post-démocratique et personnalité autoritaire : la "démocratie
antilibérale" au Brésil”

10h10-10h30 – Carol PRONER (Universidade Federal do Rio de Janeiro) – ”Le
lawfare comme outil du néofascisme”

10h30– Discussion

11h-11h20 – Pause

Présidence/discutante :  Anna C. ZIELINSKA (Université de Lorraine)

11h20-11h40 – Roy KREITNER (Tel Aviv University) – ”Anti-liberal, in the
Name of Democracy. The case of Israel”

11h40-12h00 – Annabel HERZOG (Haifa University) – “Populism and
Anti-Liberalism” (A response to Roy Kreitner)”

12h00-12h20 – Daniel WEINSTOCK (McGill University) – “Pourquoi les
démocrates illibéraux du Québec ont-ils adopté le langage de la laïcité ?
Anatomie d’une étrange alliance”

12h20-13h00 – Discussion

Pause déjeuner : 13:00-14:00

Présidence/discutante : Monique CANTO-SPERBER (République des Savoirs/CNRS,
sous réserve)

14h00-14h20 – Joseph KRULIC (Magistrat à la Cour nationale du droit
d’asile) – ”Droit européen de l'asile et politique(s) illibérale(s) en
Europe centrale depuis 2011 / European Asylum Law and Illiberal policies in
Central Europe since 2011”

14h20-14h40 – Marie GREN (Paris 1 Panthéon-Sorbonne) – ”L’intervention du
législateur polonais en matière d’histoire officielle. Retour sur la loi du
26 janvier 2018”

14h40-15h00 – Gabor Attila TOTH (Humboldt Universität) – ”Majoritarian
democracy or autocracy? Understanding a new constitutional system in
Hungary”

15h00-15h30 – Discussion
15h30 Pause au jardin

--
Pour toute question, la FAQ de la liste se trouve ici:  
https://www.vidal-rosset.net/
        
        
        
        
        
        
        
        
        
        
        
        
        
        

Répondre à