A, OK j'avait cru que t'avais fait un montage "mécannique" avec un interrupteur 
mécannqiue (actionné par le bras du servo) qui alimente le relais....

essaye en mettant un condensateur ~100-200µF (au moins 6.3V) polarisé aux 
bornes du relais (et surtotu oublie pas la diode en série)

Thibault.
  ----- Original Message ----- 
  From: serrib 
  To: electron.libre@ml.free.fr 
  Sent: Tuesday, November 01, 2011 11:12 AM
  Subject: [electron.libre] Re: montage relais


  Bonjour Titi,
  Justement c'est ce que je dis dans mon post, j'ai essayé avec un servo mais 
ça reste instable.
  serge
    ----- Original Message ----- 
    From: Titi 
    To: electron.libre@ml.free.fr 
    Sent: Tuesday, November 01, 2011 10:57 AM
    Subject: [electron.libre] montage relais


    Bonjour,
    Si tu est pret à sacrifier un servo et que ton relais se commande en 5V il 
te suffit de remplacer le moteur du servo par les 2 pattes de comande du relais 
en série avec une diode.

    le potentiometre de positionnement du servo servira à définir le neutre et 
dans un sens ça enclenche le relais dans l'autre sens il sera ouvert.

    Si tu veut je peut te faire un petit schéma.

    Pour que cela marche comme il faut il faut que le courant du moteur du 
servo soit supérieur au courant de maintient du relais mais à moins d'un énorme 
relais ça ne devrait pas poser de soucis même avce un servos "chinoi" type 9gr 
à 3$ ;)

    ps : bien entendu tu peut entierrement retiré le boitier/pignion et moteur 
du servo, il faut uniquement l'electronique et le potentiometre de 
positionnement

    Thibault.

    ----- Original Message ----- 
      From: serrib 
      To: electron libre ; cnc 
      Sent: Tuesday, November 01, 2011 10:39 AM
      Subject: [electron.libre] montage relais


      Bonjour,
      Je suis à la recherche d'un montage pour alimenter un relais à partir 
d'une voie de la radio, j'ai bien trouvé quelques astuces à base de servo mais 
le relais est instable et vibre constamment.
      Si vous avez des idées ou mieux des schémas ?
      merci
      serge

Répondre à