Vos successeurs n'ont pas été si malins puisque le Banshee  figure sur ses photos ...

Et merci pour cette histoire

pat_2b


Le 20/10/2012 20:24, Jean Pierre ALLARD a écrit :
Non non, pas secret défense...

Pour le vol, ça vole vraiment tout seul, super, finalement comme tout ce qui est gros ou très gros (65Kg), et pour un delta pur, ça m'avait surpris. Servos utilisés: des gros Multiplex de l'époque.

C'était pour répondre à un appel d'offre d'avion cible pour l'expérimentation des essais site bas du radar Satan à la pointe de Graves. La cible devait être détruite par un canon à tir rapide Gatling (700 coup mn) couplé au radar de poursuite.

Feu Alexandre (finimodel) avait d'ailleurs répondu et fait une démo de son modèle à Brétigny lors d'un cirque des Cigognes en juillet à l'époque de Plessier. Sa démo s'était mal terminée. Il s'agissait de l'avion radioguidé SECAPEM type ACR 180.

PAA Parisot et Adotevi Aéronautique avait aussi répondu.

Pour le Banshee, c'était initialement le SEAFLY de Flight Refuelling Limited. Il s'est transformé en Banshee Target BTT 3 de Target Technology Limited. C'était bien le même modèle.
Les anglais voulaient vraiment obtenir le marché, mais il nous roulaient dans la farine...
Je suis d'ailleurs très content que le rapprochement entre EADS et les "porridge" soit tombé à l'eau.
Ils avaient aussi voulu nous rouler à propos des algorithmes de visée zénithale du Syracuse sous-marins à l'aide d'une tourelle 2 axes. Mais subodorant la supercherie, nous n'étions pas tombé dans le panneau.
TTL nous avais donc invité en Écosse pour une démo de l'engin. Nous voulions un engin capable de voler tout seul à 3m des flots. Le matin, démo dans la compagne (c'est là que je l'ai piloté en manuel et en stabilisé...), décollage rampe et atterrissage sur le ventre dans un champ de blé. ça arrive trè vite. L'avion était équipé de gyromètres qui stabilisait bien la trajectoire.
Après un excellent repas le midi, pendant lequel je voulais savoir comment ils garantissaient un vol automatique au raz des flots, et comme on ne comprenait rien, en fait ils cherchaient à noyer le poisson, il nous ont emmené au bord de la mer sur le champ de tir pour une démo. En réalité, il pilotait l'avion au dessus de l'eau à l'aide d'un deuxième pupitre de commande équipé de fortes jumelles pour le faire aller à quelque Km de la cote. Il faut reconnaitre qu'ils étaient très forts. Mais quand lors d' un demi-tour au dessus de la terre le dispositif de sécurité s'est mis en branle pour une raison inexpliquée et que l'avion est redescendu accroché à son parachute, ça été fini. Et nous sommes rentrés chez nous.

La mission avait été épique, 1h de retard au départ de Roissy, donc loupé la correspondance pour Glasgow, dû trouver un hôtel tardivement et, donc tous les restaus ne servaient plus, après l'heure c'est plus l'heure, c'est sûr qu'à Paris c'est pas comme cela, on s'est vengé sur le petit dej anglais le lendemain matin, très très bien d'ailleurs, traversé de l’Écosse en taxi par un temps splendide, pays vraiment magnifique...
Finalement, quand ça commence à "merder" dès le départ, ça continue jusqu'au bout!

Et c'est là que ça s'est terminé avec Sup-Aéro avec le canard... (qui était toujours vivant...).

Excusez ce peut-être HS, mais ça fait toujours plaisir de se remémorer cet épisode entre parenthèse de ma vie professionnelle quand j'étais patron de la fab et que mon N+1 m'avais permis de mener en parallèle ce projet 0 la demande de la Direction Technique, projet qui m'avait d'ailleurs donné droit à une bonne prime pour services rendus.

Cdlt.

JP



Le 20 octobre 2012 09:08, Pat_2b <a...@corsicapointweb.com> a écrit :
Et ça donne quoi en vol ?
C'est secret défense ?

pat_2b

Le 20/10/2012 06:45, Jean Pierre ALLARD a écrit :
Bonjour,

J'ai piloté le Banshee de Flight Refuelling sur un champ de tir de la Navy en Écosse...

JP




Viennent de cet article :

http://www.meretmarine.com/fr/content/vn-partisan-un-couteau-suisse-pour-lentrainement-des-marins

a+

pat_2b

Le 15/10/2012 17:55, Jean Pierre ALLARD a écrit :
Bonjour,

Ci-joint quelques photos d'un projet d'avion cible mené à l'ENSAE pour
les essai site bas du radar SATAN dans les années 85.

J'ai eu l'honneur de participer à la mise au point (y compris en
soufflerie) de ce projet et d'effectuer les essais en vol à Montaudran
et Revel.

Un 2ème modèle est visible à la base de Salon de Provence. J'ai eu
l’occasion de le faire voler sur la grande piste de la base. Un moment
unique.

JP






Répondre à