Bonjour,

Je me disais depuis longtemps que le poids limite serait probablement déterminé par le plus influent des lobbys, mais ce n'est que mon avis et ça reste à démontrer, il faudrait examiner le cv et les relations de tous les grands pontes qui se sont assis autour de la table.


Parrot : Société Française, CA 243M en 2014, effectif 1000 personnes

DJI (Phantom) : Société Chinoise, CA 500M en 2014, 1000M en 2015, effectif 3000 personnes



Le 21/09/2016 à 09:34, Jean-Francois Thier a écrit :
Bonjour,

Tiens c'est marrant la Disco de chez Parrot fait 750g, pile en dessous de la limite de poids retenue par le législateur...
Par contre un Phantom 4 c'est beaucoup plus lourd, 1kg et quelques.
Ca sentirait pas un peu le lobbying ça? Pas sûr que la loi tienne longtemps, si les autres fabricants portent ça devant les tribunaux européens parce qu'elle ne respecte pas le principe de libre concurrence.

J-François


Le 20 septembre 2016 à 23:00, Guy Revel <guyre...@volny.cz <mailto:guyre...@volny.cz>> a écrit :

    /Le 20/09/2016 à 20:42, Denis a écrit ://
    /

    /Pas de soucis au niveau de la définition d'un aéromodèle,
    l’arrêté conception reste valide : //
    /

    //

    
/https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025834953&categorieLien=id
    
<https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025834953&categorieLien=id>/


    Salut,
    Vrai sur un terrain reconnu. En dehors (vol de pente par exemple),
    ça risque d'être la limite d'altitude à 50 m et le poids à moins
    de 800 g, dur pour Bernardino...

    Guy R.



Répondre à