Le 23 septembre 2009 07:56, Spyou <r...@spyou.org> a écrit :
>
> Ce que je comprends pas dans toute cette affaire, c'est pourquoi
> certains se prennent le chou avec du GPON ... Ce

Pour ne pas pouvoir mutualiser le réseau

>  qui coute le plus cher
> dans toute cette histoire c'est de déplacer les gars et de faire des
> trous (dans les murs, dans les trottoirs, ...)
>
> Je sais bien que la fibre point a point chez monsieur tout le monde
> représente un surcout conséquent (rien qu'en fibre et en taille de
> fourreaux) mais on construit un réseau censé remplacer le cuivre a terme
> et c'est fait en dépit du bon sens, imho.

Un 144FO fait la même épaisseur qu'un 6 paires. La fibre ne coûte rien
en elle même, c'est la soudure qui coûte.

> Qqn a une étude en stock sur, mettons, 10000 prises en zone urbaine pour
> mettre en évidence le surcout du point a point ?

Equipements actifs et optiques comprises, le PON est plus cher dès que
tu comptes l'évolutivité et la maintenabilité du réseau.

Le choix a été fait ainsi (côté FT, SFR a suivi, comme d'hab) pour :
- Verrouiller le monopole sur la boucle locale
- Empêcher ou au moins freiner la mutualisation intelligente
- Faire des économies de bout de chandelle lors du déploiement
- Déployer plus vite un réseau jetable pour sabrer le modèle
économique des déploiements concurrents

La preuve a été faite lorsque FT a annoncé le gel des déploiements dès
que l'ARCEP a imposé le multifibres et ouvert la voie à la concurrence
entre gros opérateurs...

/me retourne jouer sur son échelle avec sa sertisseuse

--
Jérôme Nicolle
---------------------------
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/

Répondre à