Le mardi 13 avril 2010 à 16:24 +0200, Giles R DeMourot a écrit :
> C'est bien pour cela que la récente décision de l'ICANN d'accepter
> toute une
> série d'alphabets pour les noms de domaine me semblent bien compliquer
> les
> choses, et risque d'avoir pour effet de diminuer, et non augmenter,
> les
> accès "étrangers" aux sites orthographiés en alphabets non latins
> simplifiés
> (ascii sans les signes accentués). Bien sûr le mot alphabet est
> impropre
> pour les idéogrammes chinois....
> GRM

Excusez moi de m'excuser, mais je ne vois pas en quoi avoir une URL en
chinois simplifié va empêcher un étranger de visiter un site écrit
entièrement en chinois ? 

Ou plus sérieusement, comment penser une minute que pouvoir accéder à un
site écrit entièrement en chinois en tapant une URL en alphabet latin va
simplifier la vie de qui que ce soit ? Celle des latins ? celle des
Chinois ? 

Ça obligera un site multilingue a acheter plusieurs nom de domaines, on
peut-on considérer ça comme un inconvénient majeur et insurmontable... 

Au fait, il n'y a pas que la chine, et il y a des japonais qui savent a
peine ce qu'est taper une URL plutôt qu'un nom dans Yahoo. 

Bref, la confusion je veux bien, mais les chinois, le japon, la corée et
les autres, ça commence quand même à représenter pas mal de personnes
qui ne savent pas forcément lire et écrire l'anglais... 

Certe il n'y a que le reste du monde qui ne fait pas comme nous...

Si je fais la balance avantages-inconvénients, c'est vite vu sauf a être
un adorateur de nombril.

Amicalement
-- 
Jérôme Dautzenberg



---------------------------
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/

Répondre à