>
>
> Paris, le 2 juillet 2010. La Fédération France Wireless ouvre sur Paris
> TeleHouse2 à son premier point d'échange Internet non commercial : le
> WiFIX.

J'aime bien la réflexion de Thomas Mangin sur l'interprétation que
pourrait en faire les anglo-saxons :)

>
> Fort de sa compétence dans le domaine du WiFi, ce point d'échange a la
> particularité d'être basé sur du WiFi High Speed Mesh (WHSM) délivrant
> actuellement une vitesse de 100mbps.
>
> Pour accéder au WiFIX, il suffit d'être présent dans le datacentre, de
> disposer
> d'un WiFIX-node disponible auprès de la Fédération France Wireless pour
> l'interconnexion de son réseau à ce point d'échange proposé au tarif
> actuel de
> 90€, d'être membre de la FFW.
> Le WiFIX-node est posé physiquement sur la baie créant ainsi un maillage
> de baie
> à baie. Pour le cas de datacentres comportant des étages, un backbone
> interétage
> est mise en place.

Je vais poursuivre sur la remarque d'Arthur Fernandez : avez-vous prévu un
quelconque chiffrement des données ? Si je ne me trompe pas vous proposez
de faire un maillage, ce qui veut dire que potentiellement un membre du
réseau mesh pourra être amené à transporter des paquets qui ne lui sont
pas destinés.
Qu'en est-il de la confidentialité des données ? Si la solution consiste à
avoir une paire de clé de chiffrement par peer, ça risque d'être un sacré
frein à l'adoption de cette "solution de peering originale".

>
> La Fédération France Wireless prévoit non seulement le déploiement dans
> d'autres
> datacentres sur la région parisienne par une interconnexion de même type
> WHSM
> entre datacentres, mais aussi ailleurs en France poursuivant ainsi un de
> ses
> objectifs : la création d'un vaste réseau neutre, un réseau libre pour
> tous.

Bientôt une interconnexion Touix-Lyonix grâce au WiFIX ?

---------------------------
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/

Répondre à