Merci pour vos réponses.

En attendant, nous allons étudier effectivement la possibilité d'un lien L2 avec un transitaire IP au plus prés ( coordination avec un opérateur local et ce transitaire ). Voir le coût d'une telle architecture.


Cordialement.
--
Fabrice LE CREURER - Ingénieur Réseaux et Sécurité - NUMLOG

On 19/10/2017 15:00, David Ponzone wrote:
Réponse rapide:
c'est déjà pas facile d'être en dessous de 140ms pour San Diego/LA (en plus, 
San Diego semble être le tiers-monde du Net en Californie: 1 seul IXP à priori).
Par exemple, UCSD/SDSC est à 140ms.
Je vois mal un fournisseur mexicain venir s'emmerder pour peerer en France, 
avec des liens L2 à lui.
Donc faut trouver un fournisseur à Tijuana qui achète du transit à San Diego, à 
un FAI US qui a une connectivité parfaite vers la France.
C'est pas impossible puisque j'ai trouvé des articles sur une pose de fibre par 
Cox entre les 2 villes il y a plus de 10 ans, mais bon courage pour la 
recherche.

Au pif, je je dirais que t'as plus de chance de monter un lien radio entre 
Tijuana et SD, mais ça changera rien au 140ms pour atteindre SD...

Peut-être que Michel P., fin connaisseur des backbone US, pourra 
confirmer/infirmer mon hypothèse ?

Le 19 oct. 2017 à 14:16, Support Réseau a écrit :

Bonjour,

Nous recherchons un opérateur INTERNET au Mexique et plus particulièrement sur 
la ville de Tijuana qui pourrait proposer des latences d'interconnexion vers 
des transitaires IP situés en France correctes. Actuellement, nos tests 
indiquent des latences d'environ 150 ms depuis le Mexique vers la France (test 
looking glass). Le but est de pouvoir descendre sous la barre de 120 ms.

Merci pour vos retours d'expérience.

Cordialement
--
Fabrice LE CREURER - Ingénieur Réseaux et Sécurité - NUMLOG

---------------------------
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/


---------------------------
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/

Répondre à