Le 08/08/2018 à 10:03, Sébastien 65 a écrit :


Est-ce que tu peux me donner la marque/référence des rotacteurs de bypass manuel que tu utilises ?



Un truc hyper pratique que j'utilise partout sur les petites installs (- de 3 kVA) :
http://powerquality.eaton.fr/france/products-services/power-distribution/fr-hotswap-mbp.asp
(l'onduleur n'a absolument pas besoin d'être de cette marque)

Sur les gros onduleurs, j'en installe assez peu, car c'est plus du boulot d'électricien aux bras musclés. Et j'essaye d'éviter de prendre la responsabilité de toucher aux tableaux électriques. En général, je me contente de donner mes préconisations à l'électricien du site. Suivant les marques, çà peut ressembler à çà : http://lit.powerware.com/ll_download.asp?file=SK-90510-Y4_EN+(web).pdf <http://lit.powerware.com/ll_download.asp?file=SK-90510-Y4_EN+%28web%29.pdf>
http://www.apc.com/salestools/SCON-7Q3JQ2/SCON-7Q3JQ2_R0_EN.pdf

Il est aussi possible d'intégrer (ou de faire intégrer) des inverseurs de source directement au tableau électrique. Par exemple :
https://www.hager.fr/produits/distribution-d-energie/puissance-commande-et-signalisation/commande-et-signalisation/inverseurs/sft240/71433.htm
https://www.schneider-electric.fr/fr/product-range/809-interpact%2C-compact-and-masterpact
Mais dans ce cas, il faut faire attention, car le temps de commutation n'est pas toujours nul, et donc le basculement peut engendrer une micro-coupure non négligeable (ce qui n'est pas gênant si l'onduleur est mort). Cà complique aussi l'installation électrique, et en toute rigueur, je ne suis pas sûr que cela soit réglementaire pour des onduleurs. Les inverseurs de source sont plutôt utilisés pour les connexions de groupes électrogènes en amont des onduleurs. Pour ce type de solution, il est recommandé de faire appel à un électricien industriel compétent (ce que je ne suis pas...)



---------------------------
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/

Répondre à