Le mar. 26 nov. 2019 à 08:05, Vincent Bernat <ber...@luffy.cx> a écrit :

> Part d'IPv6 : même pas 3%.
>>
> Comme je l'ai dit la dernière fois que tu as cité cette stat, elle ne
> vaut rien. Le gros du trafic Internet ne passe pas par les switchs des
> IX.


Pour ma part, en tant que content provider dont la cible est principalement
européenne, je ne suis pas un GAFAM, et pourtant 35 à 40% de mon trafic est
en IPv6... Vu qu'on ne donne pas dans le streaming, on consomme peu de BP
donc l'impact sur les graphes des IX est négligeable. Il n'en demeure pas
moins qu'à l'heure actuelle un gros tiers de nos clients est capable de
nous joindre en v6. C'est beaucoup pour une technologie que certains ici
considèrent condamnée.

J'ai déployé l'IPv6 sur mon infra dès 2011, alors que le besoin ne s'était
pas encore fait sentir. J'ai pris mon temps pour le faire, il n'y avait pas
urgence, et du coup ça ne m'a pas coûté grand chose.
L'argument du coût financier ou humain est à nuancer très fortement selon
que l'on se place du point de vue d'un content provider, d'un transitaire
ou d'un ISP. Certains sont prêts depuis longtemps, d'autres commencent à
peine à se dire qu'il faudrait peut-être y réfléchir... Forcément, plus on
a attendu, plus il faut sortir d'argent d'un coup !

Hervé BRY
Administrateur Système
Geneanet (http://www.geneanet.org)

---------------------------
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/

Répondre à