[EMAIL PROTECTED] a écrit :
Je ne sais pas si c'est ce que tu veux faire, mais l'implémentation des cotisations par exercice peut se limiter a un préremplissage du champ "date de la cotisation". Il faut tout le même le laisser éditable pour la saisie de cotisations antérieures ou ulterieures à l'exercice en cours.


En fait ça ne correspond pas exactement à ce qu'on veut. On a des cotisations qui sont valables du 1er octobre au 30 septembre. Si quelqu'un adhère en avril, sa cotisation ne sera valable que jusqu'au 30 septembre de toute façon. Ce qui est fixe c'est la date de fin. On peut tricher en mettant une date de début au 1er octobre. Ou alors on peut changer la durée mais ce n'est plus automatique. Ce serait mieux de garder la date de cosisation réelle et de fixer la fin.

Ok, je comprends le principe. Ca doit effectivement être faisable en calculant les échéances par rapport à cette date butoir. Il faudrait donc ne plus utiliser la durée de cotisation lorsque l'on est dans ce mode. Ce n'est pas non plus super évident car si on imagine :

Exercice du 01/10 au 30/09
- 1e cotisation le 05/10/2003
- 2e cotisation le 20/09/2004 (en avance, donc)

Les deux cotisations sont effectuées pendant le même exercice mais la date échéance pour la 2e n'est pas le 30/09/2004 mais le 30/09/2005.

Ce cas se retrouve cependant dans le mode de calcul actuel, on les jours d'adhésions restants sont reportés. Dans les cotisations par exercice, on reporte en fait une année lorsque l'adhérent se réinscrit avant l'échéance.

Il faut à mon avis creer une deuxieme fonction pour le calcul des échéances, qui est utilisée lorsque la date de fin d'exercice a été définie dans les préférences (il faudra d'ailleurs remettre à jour la date d'échéance de tous les adhérents lorsque ce paramètre est changé).

Frédéric

Répondre à