Georges Khaznadar wrote:
Il y ajuste un petit détail : si l'utilisateur est admin galette, il semble qu'après login toute l'interface admin soit dans la langue par defaut. Tu crois qu'on peut faire la même chose pour toutes les pages ?


La base de l'attribution d'une langue à une personne est la donnée
pref_lang présente dans la table galette_adherents. Il faut donc avoir
accès à l'id_adh de la personne qui est logée.

L'admin n'existe pas nécessairement dans cette table d'une part, et d'autre part les codes php traitent l'admin tout à fait à part, comparé aux utilisateurs ordinaires. Tout cela rendrait assez compliquée l'extension à l'admin de la gestion des langues.

En fait je pensais laisser la langue Galette par defaut (celle definie dans galette_preferences) pour le compte "superadmin" (aussi défini dans galette_preferences) mais appliquer la langue définie au niveau de la table galette_adherents pour les utilisateurs admin.

Actuellement c'est un peu mélangé car un utilisateur admin voit toutes les pages d'administration dans la langue par défaut de Galette, sauf sa fiche personelle et ses contributions qui apparaissent dans "sa langue".

Dans l'état actuel, cela marche ainsi :
- l'admin crée la langue par défaut des administrateurs, lors du premier
  lancement de Galette, ou lors de l'édition des préférences générales.
- il n'y a qu'une seule langue pour les admins.

Pour ma part je n'y vois aucun inconvénient, car
- si l'association est purement nationale, la langue des admins est
  connue et fixe.
- si l'association est plurinationale, il est suffisant que les admins
  utilisent une langue-pivot. Il serait anormal d'avoir des admins ne
  pratiquant pas cette langue-pivot, car ça peut mener à des
  dysfonctionnements graves de l'association.
- si les admins veulent un traitement fin des langues pour eux-même, il
  leur suffit de créer un compte d'admin et un compte d'utilisateur
  ordinaire. Ce fonctionnement est sain a priori, et un sysadmin qui ne
  saurait pas distinguer les situations d'administration des situations
  d'usage fait planer de gros risques de plantage sur l'outil
  informatique il me semble.

Oui je suis tout à fait d'accord avec toi sur la question de la langue-pivot. Je pensais cependant que pour une question de confort, certains admins pourraient vouloir utiliser une autre langue dans l'interface d'administration (d'autant que tout est déjà traduit, au moins pour l'anglais).

Quoi qu'il en soit, c'est pour un point de détail et le fonctionnement actuel peut tout à fait convenir.

A++

Frédéric


Répondre à