Re : [FRnOG] La lesson de vocabulaire anglais par Michel

2011-06-23 Par sujet Ionel GARDAIS
La contradiction est souvent liée au sens ou à l'interprétation qui en est 
faite.
C'est plus concret que l'oxymore qui est une figure de style pour souligner le 
nom par l'adjectif utilisé pour le construire.

Hadopi est utile est une contradiction.
L'inefficace utilité d'Hadopi est un oxymore.

Ionel





De : Michel Py mic...@arneill-py.sacramento.ca.us
À : guillaume.bar...@gmail.com
Cc : Liste FRnoG frnog@frnog.org; Fregate84 fregat...@free.fr
Envoyé le : Jeu 23 juin 2011, 8h 52min 06s
Objet : RE: [FRnOG] La lesson de vocabulaire anglais par Michel


Quelle est la différence entre oxymore et contradiction ?


Michel.

---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/

Re : [FRnOG] IPV6 day

2011-06-08 Par sujet Ionel GARDAIS
Ca va mieux depuis que notre tunnel SIT Sixxs qui passe par Marseille est à 
nouveau UP :)

Ionel




De : Nicolas Strina nicolas.str...@jaguar-network.com
À : frnog@FRnOG.org
Envoyé le : Mer 8 juin 2011, 10h 53min 39s
Objet : Re: [FRnOG] IPV6 day



Sinon l'IPv6 ça se passe bien ? ^^

Re : Re : [FRnOG] IPV6 day

2011-06-08 Par sujet Ionel GARDAIS
J'ai vu.
C'était juste pour la blague : ca fait plus de 110 semaines que le tunnel est 
up 
en continue et le jour J, plus rien pendant quelques heures :)

Io






De : Nicolas Strina nicolas.str...@jaguar-network.com
À : frnog@FRnOG.org
Envoyé le : Mer 8 juin 2011, 11h 28min 45s
Objet : Re: Re : [FRnOG] IPV6 day


Hello,

 Ca va mieux depuis que notre tunnel SIT Sixxs qui passe par Marseille est à 
nouveau UP :)

Si jamais vous avez des problèmes avec le pop sixxs de Marseille vous pouvez me 
mailer en direct.

Re : Re : Re : [FRnOG] IPV6 day

2011-06-08 Par sujet Ionel GARDAIS
Oui.
Mais le frontal web du Sixxs était en maintenance jusqu'à 09h30, heure à 
laquelle le trafic est à nouveau revenu.
Le tunnel a du rester up mais sans flux.

Ionel






De : Nicolas Strina nicolas.str...@jaguar-network.com
À : frnog@FRnOG.org
Envoyé le : Mer 8 juin 2011, 13h 49min 47s
Objet : Re: Re : Re : [FRnOG] IPV6 day

-BEGIN PGP SIGNED MESSAGE-
Hash: SHA1

On 08/06/11 13:48, Ionel GARDAIS wrote:
 J'ai vu.
 C'était juste pour la blague : ca fait plus de 110 semaines que le tunnel est 
up en continue et le jour J, plus rien
 pendant quelques heures :)

C'est marrant SIXXS ne nous a rien remonté. C'était ce matin ?

Cordialement,

Re: [FRnOG] Attention au SLAC

2011-06-08 Par sujet Ionel GARDAIS
Bonjour,

Pareil : serveur == IP fixe non auto-configurée (ni stateless ni statefull 
DHCPv6).

Et pour faire joli et se souvenir (un peu) de l'IPv6 du serveur au cas ou, un 
nommage type
net_prefix:subnet::service:instance
i.e. :
fe80:1234:fe37:400::53:1
fe80:1234:fe37:400::53:2
pour deux serveurs DNS

(oui, ce sont des IP link-local, c'est juste pour l'exemple).

Ionel


Le 8 juin 2011 à 13:47, Frédéric VANNIÈRE a écrit :

 Bonjour,
 
 Un premier feedback concernant World IPv6 day, plus particulièrement
 ce qui semble être une mauvaise pratique : l'utilisation de SLAAC
 (StateLess Address Auto-Configuration) sur des serveurs publics.
 
 J'y vois deux problèmes majeurs, sur lesquels j'aimerai avoir vos
 impressions : [...] Enfin, à tout hasard, est ce que ce problème
 potentiel a déjà été analysé ? Auriez vous des pointeurs à proposer
 ?
 
 
 Un serveur se doit d'avoir une IP fixe donc chez nous nous avons désactivé
 l'autoconfiguration et mis des IPv6 fixes comme en v4.
 
 Par contre, nous gardons RA (router advertissement) afin d'avoir 2
 passerelles ipv6 en haute disponibilité car HSRP/VRRP ne fonctionne
 pas sur certains Cisco en v4+v6.
 
 Frédéric;
 
 
 -- 
 Frédéric VANNIÈRE


[FRnOG] Copropriété : propriétaire de sa propre infra ?

2011-06-07 Par sujet Ionel GARDAIS
Bonjour,

Nouveau venu, je me présente : admin système et réseau dans une ssii, après 
plusieurs mois de /lurking/ sur la liste, je me décide à poster pour bénéficier 
de vos lumières pour un sujet sans rapport avec le pro.

J'habite en région parisienne, dans un grand ensemble immobilier (24 
hectares, 27 immeubles, 1500 appartements … soit beaucoup d'eyeballs).
Historiquement, toute la résidence est câblée Numéricable, avec une arrivée 
coax dans les appartements.
Bien que le site de Numéricable indique que la zone est fibrée pour du 100 
Méga (on ne rie pas), c'est du coax dans les sous-sols de la résidence.


Y'a-t-il un intérêt technique et/ou économique pour que la copropriété fibre 
elle-même son réseau ?
Quelles sont les contraintes de négociation avec les FAI, notamment sur la 
gestion des points de raccordement entre eux et nous ?

Ces questions se posent car les premières demandes de fibre se sont vues 
stoppées par les génies du conseil syndical car il y a déjà le câble qui fait 
pareil.

Merci pour vos retours (et toutes mes excuses si c'est un peu off-topic),
Ionel---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/



[FRnOG] Re: [FRnOG] Re: [FRnOG] Re: [FRnOG] Copropriété : propriétaire de sa propre infra ?

2011-06-07 Par sujet Ionel GARDAIS

Le 7 juin 2011 à 19:31, Jérôme Nicolle a écrit :

 Le 7 juin 2011 18:43, Alexandre Archambault
 aarchamba...@corp.free.fr a écrit :
 
 Va chercher bonheur sur 
 http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/dossiers/fibre/guide-fibre-immeubles-2011.pdf
  (notamment la dernière page qui liste toute la littérature sur les droits 
 et obligations d'un opérateur d'immeuble, qu'il soit opérateur commercial à 
 la solde du grand capital ou simple copro misant sur le DIY)
 
 Alec  vous en êtes où à ce sujet ? Ca vous intéresse des points de
 mutu ? Quelle taille, quel tarif ? Parce que vu la vitesse à laquelle
 vous semblez avancer, ça pourrait être un bon moyen de pas être trop à
 la traine...

Ca sent pas bon pour les copro DIY : vu le document de l'arcep (obligation de 
l'opérateur d'immeuble) et le cout initial de déploiement, peu vont s'aventurer 
la dedans.
D'autant plus que pour les grands ensembles, il y avait déjà des précédents 
avec les répéteurs pour la télé (un reversement de taxe de diffuseur média 
pour le simple fait de dispatcher soi-même la télé dans les appartements, si 
mes souvenirs sont bons).


 Ah aussi, prévoir sinon en charge de copro l'équivalent d'un emploi temps 
 plein pour gérer la contrainte réglementaire (inversement proportionnelle au 
 nombre de prise raccordables) associée au statut d'opérateur d'immeuble :-)
 
 Il n'y a pas plus de contrainte réglementaire que vous n'en imposez,
 donc c'est à l'opérateur de service de prendre ce genre de frais en
 charge, au moins sous la forme de location des fibres.

Tu veux dire un reversement de gros-sous pour l'utilisation du fibrage mis en 
place par la copro-opérateur d'immeuble de la part des FAI ?
Si ils ne veulent pas jouer le jeu, ils passent à coté sans se raccorder et tu 
finis avec un réseau qui n'est utilisé par personne.