Re: [FRnOG] Re: [FRnOG] Que stionnement d'un administrateur système sur l'IPv6

2010-12-15 Par sujet Mohsen Souissi
 On 14 Dec, Rémy Sanchez wrote:
 | 
[...]
 |  | les conférenciers étaient complètement la tête dans les nuages
 |  | (dommage ils ont l'air d'avoir des postes de décideurs...)
 | 
 | == Pas d'accord. Cela parle des programmes de formation IPv6 et des
 | défis à venir. Certaines sont plutôt de terrain, d'autres d'ordre
 | politique-coordination, normal pour un atelier auquel on invite des
 | représentants de la CE, non ? Il faut savoir ce qu'on veut ;-) Les
 | bios des conférenciers sont en ligne et chacun se fera son opinion 
 | :-)
 | 
 | vendredi

== J'ai bien noté ce tag, et je promets de répondre sérieusement
quand même et de manière concise sans polémique :-)

 | Pour moi ça parlait surtout de l'incapacité de savoir combien de gens 
 | ont eu leur logo IPv6... J'veux dire, toutes les questions récurrentes 
 | du genre combien de gens sont certifiés ou combien de certifiés ont 
 | utilisé leurs connaissances/combien de gens utilisant 6deploy ont 
 | vraiment déployé IPv6 sont restées sans réponse. Même Cisco a eu du mal 
 | à donner des chiffres...

== Oui, c'est en effet regrettable, mais à leur décharge, c'est un
boulot loin d'être évident. Suivre la trace de ceux qu'on forme et
savoir ce qu'ils ont fait de leur savoir acquis n'est pas une tâche
facile. Des chiffres, même approximatifs auraient tout de même aidé.

 | Quand quelqu'un suggère qu'il faille élargir la formation à tous les 
 | utilisateurs du réseau (y compris les utilisateurs finaux) et que tu 
 | (vous ?...) l'incendie, je trouve pas ça très très constructif, d'autant 
 | plus que c'était quelqu'un qui vit exclusivement depuis des années du 
 | déploiement d'IPv6, donc à priori il sait de quoi il parle.

== Je trouve ça un peu exagéré :-) Le monsieur demandait un argument
convainquant auprès des C*O pour aller vers IPv6. Je lui ai répondu
que à différentes demandes, différentes réponses. Ceux qui demandent à
être formés sont la cible des actions de formation, thème exclusif de
l'atelier. Ceux qui ne sont pas encore convaincus de l'utilité d'IPv6
et qui sont parfois encore dans l'état de déni, ont besoin d'un effort
d'un autre type (sensibilisation !), mais pas de formation à ce
stade. Je regrette que mon propos ait été interprété de cette manière.

 | Moi j'ai clairement l'impression qu'on était encore dans une mentalité 
 | où IPv6 sort des labos, et que pour l'instant le déploiement d'IPv6 est 
 | un jeu qui se joue entre certaines branches de multinationales, quelques 
 | universités/profs, et des morceaux de gouvernements, en ignorant 
 | complètement la réalité^Wles autres acteurs. L'agenda de mise au point 
 | des e-compétences c'est bien, mais ça va pas aider la PME de 5 personnes 
 | qui fait tout sauf de l'informatique à déployer IPv6.

== Encore une fois, c'est regrettable que vous soyez sorti avec cette
impression. Je ne défends pas les intervenants, d'autant que je ne les
connais pas (en tout cas très peu d'entre eux). Maintenant, sans
tomber dans la publicité pour tel ou tel organisme de formation IPv6
en France ou en Europe, le retoutr d'expérience est claur : il y a une
demande croissante de la part des companies commerciales qui veulent
se formùer à IPv6 (loin des labos donc !), de peur de commencer à
perdre des marchés. C'est une réalité, même si ça ne se bouscule pas
(encore)... C'est ce que j'appelle le mode panic chez certains
industriels (équipementiers en tête) qui ont peur d'être éliminés
d'office d'appel d'offre IPv6 qui mettrait des conditions de
compatibilité IPv6 (cf. document RIPE 501 à ce sujet : 
http://www.ripe.net/docs/ripe-501.html)

 | Je dis probablement ça par ce que je suis un connard de rookie qui a 
 | découvert IPv6 y'a un an et qui fait chier son monde avec, mais comme le 
 | disaient si bien certains des conférenciers, on est passé de quelques 
 | geeks qui veulent découvrir IPv6 à un regroupement de tous les CxO d'une 
 | multinationale dans la même pièce pour savoir comment déployer IPv6 
 | maintenant. M'enfin à priori il va falloir arrêter de faire des test 
 | beds et allumer ça pour de bon d'ici pas trop longtemps, sous peine de 
 | tuer la croissance des entreprises et l'innovation.

== Entièrement d'accord (sauf sur la première phrase du paragraphe :-))

 | /vendredi


---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/



Re: [FRnOG] Re: [FRnOG] Que stionnement d'un administrateur système sur l'IPv6

2010-12-14 Par sujet Mohsen Souissi
 On 13 Dec, Rémy Sanchez wrote:
 | On 12/12/2010 01:57 PM, Yoann Gini wrote:
 |  - Dans le cas plus spécifique du multiWAN. Comment est-il possible de 
gérer la répartition de charge sans faire de NAT ?
 | 
 | J'reviens du workshop dont on parlait y'a quelques temps
 | (http://www.training4ipv6.eu/index.php/workshop), du coup en discutant
 | avec des gens il apparaît une autre solution :

[...]

 | My 2 cents...
 | 
 | NDLR : pour ceux que ça intéresse, le workshop était pas terrible
 | question contenu,

== Je respecte votre point de vue même si je n'ai pas eu la même impression.

 | les conférenciers étaient complètement la tête dans les nuages
 | (dommage ils ont l'air d'avoir des postes de décideurs...)

== Pas d'accord. Cela parle des programmes de formation IPv6 et des
défis à venir. Certaines sont plutôt de terrain, d'autres d'ordre
politique-coordination, normal pour un atelier auquel on invite des
représentants de la CE, non ? Il faut savoir ce qu'on veut ;-) Les
bios des conférenciers sont en ligne et chacun se fera son opinion :-)

Mohsen.
---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/



[FRnOG] Re: [FRnOG] Re: [FRnOG] Que stionnement d'un administrateur système sur l'IPv6

2010-12-12 Par sujet Jérôme Nicolle
Le 12/12/10 19:50, Rémy Sanchez a écrit :
 On 12/12/2010 07:36 PM, Jérôme Nicolle wrote:
 Waip, alors je faisait ça ya 4 ans, et c'est loin d'être optimal en
 ML-PPP. Il a du mal a prendre en compte la disparité des débits des
 liens, tout comme tu l'aurais avec du bonding sur des /dev/tap.
 
 Étrange, quand tu regardes la RFC ça explique justement que ça a été
 écrit pour ce genre de cas...

Waip, mais dans pppd sous Linux, on a jamais réussi à le faire marcher
correctement

 Tu faisais ça avec que logiciel ? Pour l'instant je suis parti sur MPD
 [1], et concrètement c'est le seul que j'ai trouvé à avoir l'air de
 gérer ça...

Ah oui, intéressant... Niveau jigue et compression, il s'en sort comment ?

 Par contre, pour le coup, tu peux compresser ce qui passe sur le tunnel,
 dans ton cas c'est pas anodin (si c'est bien pour MAIZ)
 
 Ouais, plus après mettre un proxy distant et tenter de booster la
 connexion avec lui (genre jouer avec les paramètres TCP, garder les
 connexions ouvertes entre le proxy local et le proxy distant, ...).

Tu as peu de chance de voir le MTU varier, donc tu peux le fixer aux
extrémités du tunnel pour être sur de ne pas fragmenter, ça peut aider.

Mais pour rappel, et pour la liste, on est là dans un cas particulier :
150 utilisateurs intensifs derrière deux ADSL 1Mbps et une SDSL du même
acabit. Donc aucun produit du marché ne saurait tenir ce taux de
contention ;)

 
 [1] http://mpd.sourceforge.net/
 

Merci, tiens moi au jus ;)

-- 
Jérôme Nicolle
06 19 31 27 14



signature.asc
Description: OpenPGP digital signature