[FRnOG] Re: [FRnOG] Re: [FRnOG] Routage téléphonique : ça coince

2009-10-12 Par sujet Jérôme Nicolle
Thomas,

Le 12 octobre 2009 16:21, Thomas Mangin
thomas.man...@exa-networks.co.uk a écrit :
 Mais... Comment ça peut marcher ?!?

 Mal :D

 n'ont ils pas pu voir le coup venir ?

 Les telcos sont de gros dinosaures qui ne bougent pas vite, par contre
 attention a ne pas être dans leur chemin :D

 Ou est ce un réel manque de bonne volonté
 ou l'obsolescence de la techno de routage en place qui pose un
 problème ?

 A mon avis, un peu des deux,  voir ENUM :
  - User enum : see http://www.enumdata.org/
  - Carrier enum : qui correspond a l'usage d'ENUM en interne par les telcos
 pour router le traffic.

Vu la section France de enumdata, c'est soit pas à jour, soit mal barré...

Maintenant, l'approche DNS est intéressante, et ça laisse BGP en place
pour faire passer du SCTP/IP plutôt que de router au travers de liens
SIP, c'est bien l'idée ?

 Je ne bosse pas pour un telco, mais je pense que Carrier ENUM est bcp plus
 déployé que User ENUM - autant que je sache c'est un peu le nouvel IGP
 téléphonique.
 Ce qu'il manque toujours, c'est BGP pour telco :D


 http://en.wikipedia.org/wiki/SIGTRAN

Ca a l'air d'être une simple évolution pour fusionner les réseaux de
transport,  mais ça ne concerne pas le routage des appels en lui même,
je me trompe ?


 DUNDI a pas l'air tout à fait au point

 C'est un jouet sympa mais rien de plus qu'un jouet.

Que lui manque t il d'après toi ?

  C'est quoi cette habitude des gens sur cette liste de penser que l'ARCEP
 c'est leur GodMother - La fee avec sa baguette magique qui peut tout
 regler !! ??

A défaut de pouvoir causer intelligemment avec les gros, apparemment
inapte au dialogue même en les payant 4500€/jour, un régulateur a
justement pour mission de servir de médiateur et de suivre la
résolution des conflits.

Si un problème survient et que les déséquilibres commerciaux présents
sur le marché ne permette pas aux acteurs victimes de l'anomalie de
remédier au problème, ce qui semble être précisément le cas puisque
les petits téléphonistes seraient raccordés sur des trunks au rabais
sans engagement qualitatif ou en tout cas pas respecté (je crois qu'on
a la confirmation indirecte, un petit opérateur pro a été coupé du
monde par FT cet aprem), l'ARCEP est là pour recevoir les demandes de
régulation et gérer la résolution du conflit.

En fait, ça n'est que l'étape amiable précédent des actions en
justice... On ne va pas engorger les tribunaux et flamber le cash en
juridique alors qu'on peut régler ça entre gens du métier, qu'en
penses tu ?


 Thomas





-- 
Jérôme Nicolle
06 19 31 27 14
---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/



[FRnOG] Re: [FRnOG] Re: [FRnOG] Routage téléphonique : ça coince

2009-10-12 Par sujet Jérôme Nicolle
Octave,

Le 12 octobre 2009 16:52,  o...@ovh.net a écrit :
 Je n'ai pas l'impression que la reponse colle à la question.
 Juste pour 1 mot sur l'ENUM: ça ne marchera pas(c) pour 2
 raisons:
 - je ne gagne pas 0.01Euro HT/min lorsque quelqu'un aboutit
  l'appel sur mes numeros (0.12/0.15 Euro TTC/min sur un
  08). etc.

Peut être que le problème viens justement de l'adaptation du business
model de la téléphonie à l'IP. Si tu vendais de la téléphonie comme tu
vends de la bande passante, et que tu n'avais pas à payer les demi
terminaisons chez les autres utilisateurs d'ENUM, ça ne poserai pas de
problème, si ?

 - comme il n'y a pas de couts, les abus sont possible. le marketing
  coute pas cher sur l'IP et le voice-spam a du sens. ça coutera
  pas cher de mettre   un serveur avec du SIP qui essaie tous les
  numeros puis ce que tu veux

Ne pas faire quelque chose à cause des risques d'abus, c'est plus une
logique de moindre effort que de best-effort, non ? ;) Je comprends
bien la problématique, mais on pourrait appliquer au SPIT quelques
règles du SPAM, comme l'authentification préalable de l'utilisateur
(pour whitelister les CID), qui ne poserai pas de problème à un
interlocuteur humain puisqu'il a l'habitude des services audiotel...
En tout cas c'est facile à implémenter avec Asterisk, et probablement
plus facile encore avec FreeSwitch.

 On s'est posé la question chez Ovh sur l'ENUM, le 1er point n'était
 pas bloquant. Le 2ème si. Je n'ai pas envie de gerer le voice-spam
 entrant (déjà il faut le gerer en interne, fait par les clients qui
 prennent 30 connexions simu sur un trunk SIP et font 1 tests /min
 vers les numeros exterieurs à ovh. l'IP, ça facilité plein de chose,
 y compris les abus ...). En mettant un cout à des options, ça resoud
 ces problemes là. l'auroregulation ? :)

Le mieux est toujours de traiter le problème à la racine, peut être
qu'en faisant des abonnements plus chers sans ses limites, tu aurais
aussi moins d'abus. C'est le low cost qui fait que ton réseau est
envahi d'amateurs et d'arnaqueurs, pas le fait que la technique le
permet. A défaut de superviser ou de filtrer à l'entrée  (identité,
compétence), le filtre du prix aide un peu... Donc le téléphone
gratuit financé par les appels entrants, c'est peut être juste pas le
bon modèle d'avenir.



-- 
Jérôme Nicolle
---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/