Le 27/04/2020 à 17:25, Cerdic a écrit :
Oui alors :
 - si on utilise une URL en g...@git.spip.net, c’est du ssh et ça ne peut être que identifié. Du coup il faut avoir une clé sur la machine où l’on est, et il faut que la clé soit déclarée dans l’utilisateur sur git.spip.net. Avantage : une fois en place on a plus besoin de manipuler des mot de passe pour push et c’est plus sécurisé. Inconvénient : c’est très bien sur sa machine perso, mais sur un serveur c’est lourd, surtout si c’est juste pour déployer

  - si on utilise une URL en https://git.spip.net, c’est du https. Donc le clone et le pull peuvent être anonymes si le dépot est public (sinon il faut s’identifier, via un mot de passe). Pour push il faut forcément s’identifier via des mots de passe et c’est donc pas très pratique ni sur.
C'est la procédure que j'ai voulu utiliser pour pusher colorscope, avec succès "sauf que"     les fichiers source téléchargés se sont retrouvés chaque ligne précédée de son numéro
    (il a fallu que Maieul, passant par là,  les corrige gentiment)

Conclusion : pour déployer sur un serveur il faut utiliser https, c’est beaucoup plus simple
Oui

--
Cédric
Le 27 avr. 2020 à 17:07 +0200, JLuc <j...@no-log.org>, a écrit :

--
YannX
http://www.spippourlesnuls.fr

_______________________________________________
liste: https://listes.rezo.net/mailman/listinfo/spip-dev
doc: https://www.spip.net/
dev: https://core.spip.net/
irc://irc.freenode.net/spip

Répondre à