Justement le commit tel quel est parfait :
on vire l’option, elle n’existe plus, et on ne touche pas aux données 
collectées, tant pis le mal(e) est fait

Si des utilisateurs/sites/maitres d’oeuvres sont a ce point attachés à 
l’utilisation rétrograde du mademoiselle, ils auront qu’a supporter le cout du 
fork ou de la surcharge.
C’est pas notre problème en tant que collectif

--
Cédric
Le 8 nov. 2019 à 13:59 +0100, RealET <rea...@gmail.com>, a écrit :
> Maïeul a écrit le 08/11/2019 à 13:43 :
> > Le 08/11/2019 à 13:32, RealET a écrit :
>
> > > > Donc je dirais oui pour supprimer, y compris de l'option. Cela étant,
> > > > se pose la question pour les formulaires existant.
> > > A  minima, même si ça correspond à une destruction de données, il
> > > faudrait transformer les Mademoiselle en Madame dans la base existante.
> > >
> > je serais plutot partisan de cela, la perte de donnée en l'occurence
> > n'est pas vraiment dramatique, au contraire.
> Si j'en crois cet article
> https://www.liberation.fr/checknews/2018/06/29/est-il-vraiment-interdit-de-dire-mademoiselle_1662793
> À titre privé, certaines personnes peuvent revendiquer d'être appelées
> mademoiselle.
> Et il se pourrait qu'elles vivent mal qu'on leur force un Madame quannd
> elles avaient renseigné un Mademoiselle.
>
> Plus généralement, on évite de modifier pas les données personnelles de
> quelqu'un sans son consentement, non ?
>
> --
> RealET
>
>
> ----
> spip-zone@rezo.net - https://listes.rezo.net/mailman/listinfo/spip-zone
----
spip-zone@rezo.net - https://listes.rezo.net/mailman/listinfo/spip-zone

Répondre à