Non justement, je compare un hit en cache SPIP, qui nécessite PHP, et donc de 
lancer le moteur SPIP, avec un hit sur un fichier statique qui est donc servi 
par apache, voire Varnish.
Si jamais tu dois EN PLUS faire du calcul de ton cache SPIP, c’est bien pire 
(tu peux multiplier l’effort par 10 environ encore).

A contrario, le fichier statique servi par apache/Varnish, il a une date de 
génération connue, et donc potentiellement le client peut le demander avec un 
Not-Modified-Since ce qui evite même de le renvoyer !

On n’en est pas toujours conscient, mais entre envoyer un fichier statique et 
envoyer du contenu généré par SPIP (même en cache) on est pas du tout sur le 
même ordre de grandeur en terme d’effort serveur

--
Cédric
Le 13 nov. 2019 à 16:12 +0100, Eric Lupinacci <e...@smellup.net>, a écrit :
> Yop,
>
>
> > Le mer. 13 nov. 2019 à 16:03, Cerdic <ced...@yterium.com> a écrit :
> > > > > > Donc on gagnerait globalement en bande passante je pense.
> > > > Waaa, mais y'a plein de solutions là !
> > >
> > > Un parfait exemple de « l’enfer est pavé de bonnes intentions » :)
> > >
> > > Remplacer un fichier statique (le xml actuel) par une API REST et donc du 
> > > PHP, et ici même du SPIP pour servir un index de plugins, c’est de 
> > > l’ordre de 50 fois plus couteux en terme d’effort machine sur le serveur 
> > > source.
> >
> > Alors là c'est pas tout à fait vrai.
> > La requête sera toujours la même dans ce cas et sera donc en cache.
> > Donc il sera assez rare que l'on recalcule sauf à échéance du cache.
> > Je ne saurais pas évaluer d'ailleurs le cout de chaque solution mais tu 
> > vois que c'est encore plus compliqué que tu ne le disais :p.
> >
> > ++
> > Eric
----
spip-zone@rezo.net - https://listes.rezo.net/mailman/listinfo/spip-zone

Répondre à