Le 13 nov. 2019 à 17:21 +0100, toutati <tout...@free.fr>, a écrit :
> > > Quel serait ton/votre idée précisément là-dessus ?
> > > Et l'idée qui est derrière tout ça, et peut-être illusoire (mais on a le 
> > > droit de rêver) c'est de pouvoir switcher (en se passant au mieux de BDD) 
> > > pour choisir de n'utiliser que des textes et des images et les agencer 
> > > grace à SPIP. Et cette idée est ancienne et n'est pas de moi… Voila, 
> > > voila …
> >
> > J’ai l’impression que ce que tu décris ressemble plus à ce que font 
> > aujourd'hui les générateurs de site statique. Ou au projet de fil d’outil 
> > qui construisait un site en se basant simplement sur une arborescence 
> > fichier de documents textes et images, sans base de donnée
> Héhé, c'est marrant d'utiliser le verbe construire au passé, j'ai pourtant 
> l'impression que ça marche assez bien, mais je me trompe surement.

Parce que j’ai juste vu une démo de Fil il y a des années de ça, plus entendu 
parler du projet depuis, et j’ai pas connaissance que ça ait été publié (mais 
j’ai peut-être raté des étapes ?)
Mais si le projet a continué et a passé le stade de preuve de concept, c’est 
sans doute dans cette direction qu’il faut aller.

Il peut y avoir des ponts avec SPIP, des morceaux communs, mais a mon avis 
c’est un outil indépendant, en soi, avec une logique différente :  basé sur une 
arbo de fichier (des textes en MarkDown et des medias) et quelques templates de 
structure de page.
Et je pense que ce pourrait être une très bonne idée, un outil simple parfait 
pour faire un site de 10 pages, a mi chemin entre les générateurs statiques à 
la mode (mais très geek) et l’outil interfacé qui fait plein de choses comme 
SPIP.

Travailler dans cette direction amha a plus de sens et de chances de succès que 
de dire on va dégraisser le mammouth SPIP en lui enlevant tous ses plugins et 
sa base de donnée.
Parce SPIP a été pensé sur une autre logique, dès le départ, pour utiliser une 
base de données, un système de cache, un système de squelettes et que c’est 
dans ses gênes, et parce qu’au bout de 20ans (ou presque) d’ajout de 
fonctionnalités pour couvrir tout un tas de cas d’utilisations, forcément il en 
accuse un certain poids.

L’écologie c’est aussi choisir l’outil adapté : prendre un vélo plutôt que dire 
« hé votre voiture là je peux pas lui enlever 2 roues et les places arrières, 
parce que franchement pour allez chercher du pain c’est totalement dispendieux 
».
Oui on peut faire des voitures plus petites, oui on peut remplacer le moteur 
thermique par un moteur électrique, enlever les portes pour gagner du poids.
Mais ça restera toujours inadapté et dispendieux pour aller chercher du pain 
par rapport à prendre son vélo…

Mais quand on est habitué au confort de la voiture ça demande un effort certain 
de revenir à son vélo.
Alors c’est sur qu’imaginer une voiture qui consomme pas plus que le vélo c’est 
tentant…

Cédric
----
spip-zone@rezo.net - https://listes.rezo.net/mailman/listinfo/spip-zone

Répondre à