Le 16/11/2019 à 01:00, nicod_ a écrit :
> Je tombe sur cet article, assez inspirant :

Qui pointe entre autre vers cet article de Geoffrey Dorne que j'avais
déjà lu :
https://graphism.fr/quel-avenir-pour-les-sites-low-tech/

Et dans les tous premiers points techniques il y a : "Laissez tomber les
CMS usine à gaz".

Je me pose aussi souvent la question pour les gens qui nous demandent
des sites tout petit si SPIP est bien la bonne solution, sachant que
moi-même je ne sais faire que ça, en gros. :(

Mais attention : ce n'est pas juste une question de nombre de pages, de
grosseur du site ! Des gens peuvent vouloir des petits sites MAIS où
illes peuvent modifier beaucoup de choses dessus, où tout n'est pas fixé
en dur dans le code par une technicienne. Donc CMS, système de blocs,
noisettes, etc, toute technique permettant de leur laisser de la liberté
éditoriale voire plus.

Donc oui, je rejoins touti, bien sûr qu'on peut vouloir un site de 5
pages voire une one page, où il y a besoin d'un CMS si le but est de
laisser de la liberté aux proprios du site. Tout dépend du but principal
recherché.
(Et donc inversement si le but premier d'une organisation est d'avoir un
site écologique, ET qu'elle n'a pas besoin de tant de liberté, alors il
ne faut pas leur conseiller un CMS de ce genre.)

On peut donc faire "tout ce qu'on peut" pour SPIP (et on essaye de le
faire,  toutes les idées sont bienvenues), mais *dans le cadre de ce
qu'il sait faire*, càd dans la catégorie des "CMS usine à gaz". Le fait
même d'avoir un langage de template avec un compilateur qui est lancé à
la volée (et non pas en une grosse fois comme les générateurs
statiques), ça lance une machinerie énorme, et le range de facto dans la
catégorie des usines à gaz.

Et tout n'est pas si simple : il y a des sites ÉNORMES de dizaines de
milliers d'articles, qui sont générés avec des CMS statiques ! :)
(SmashingMagazine par ex qui l'a beaucoup documenté, mais il y en a
d'autres)

Sinon dans l'article d'U&R, ils rappellent qu'en règle générale ce qui
coûte le plus en énergie, ce n'est pas le stockage, mais le transfert de
données. Dans l'immense majorité des cas, il faut donc plutôt faire
attention à moins faire des calculs trop souvent et moins envoyer de
données (donc mettre en cache au max et donc stocker en prenant de la
place en disque dur).

Ça a été dit dans le fil, mais je trouve aussi que ce serait bien
d'avoir un article de documentation sur Programmer ou autre, qui liste
les bonnes pratiques propres à SPIP en terme de dev de plugins PHP et de
conceptions de squelettes, permettant d'avoir le moins d'impact.

-- 
RastaPopoulos

----
spip-zone@rezo.net - https://listes.rezo.net/mailman/listinfo/spip-zone

Répondre à