Le 04/02/2018 à 10:08, Pierre L. a écrit :

J'ai capté comment rechercher des secteurs défectueux sur un disque dur
(à plateaux/aiguilles) à l'aide de la commande badblocks, en notant leur
numéro dans un fichier texte pour utilisation ultérieure.
ex test non-destructif:
badblocks -nvs /dev/sdc -o /home/USER/badblocks-1To.txt

Mais!
- une fois la liste de ces numéros de secteurs créée, je vois qu'il y a
moyen de les "marquer" afin de ne plus les réutiliser, via l'option -l
/home/USER/badblocks-1To.txt, lors de la création d'une nouvelle partition.

Pas lors de la création d'une partition mais lors de la création d'un système de fichiers, dans une partition ou n'importe quel autre type de volume.

Note : l'otion -l pour fournir une liste de blocs défectueux est spécifique à mke2fs et mkdosfs.

Cela veut donc dire qu'il faut détruire toutes les données actuellement
présentes. > > Y aurait-il moyen de "marquer" ces secteurs sans formater, donc 
sans
détruire les données stockées ?

e2fsck a les options -l et -L pour importer une liste de blocs défectueux s'ajoutant à ou remplaçant la liste existante.

Note : ces options, comme l'option -l de mke2fs, attendent une liste de numéros de blocs de même taille que la taille de bloc du système de fichiers, et dont le bloc 0 correspond au début du système de fichiers. Or par défaut badblocks utilise une taille de bloc de 1024 octets, et si on l'utilise sur un disque entier comme dans ton exemple, le bloc 0 correspond au début du disque (MBR).

L'option -c de mke2fs et e2fsck invoque badblocks avec les bons paramètres.

Répondre à