Je n'avais pas évoqué cet élément mais chez nous c'est tellement évident
chez les collaborateurs que la politique c'est que tout ce qui est
critique est redondé et internalisé. On ne consomme à ma connaissance
aucun service SAAS pour le fonctionnement normal, seuls des services
annexes qui s'ils tombent en panne 3 jours on ne sentira pas la différence.

Le 11/09/2018 à 11:26, Samuel Gaiani-Porquet a écrit :
> Bonjour à tous,
>
> Ce que toute cette histoire veut à nouveau dire, vu les crises que je
> vois sur twitter et le nombre de personne qui hurle, c'est qu'un
> paquet de gens ont mis leurs éléments critiques de comm' et
> collaboration dans un unique panier externalisé, sans prévoir de mode
> dégradé en local, via un IRC, un bon vieux serveur XMPP ou autres.
>
> Si quelque chose est ultra critique, il vaut mieux essayer de prévoir
> le mode dégradé/backup, sauf peut être quand des problématiques
> économiques rentrent en jeu, ce que je peux comprendre.
>
> Mattermost, il y a une offre SaaS et une possibilité de faire du high
> availability cluster non? Avec un noeud en local et un noeud à distance?
>
> Rapatrié un peu de technique en interne ne fait jamais de mal, AMHA.
>
>
> Sam
>
> On 11/09/2018 10:47, Bruno Pagani wrote:
>
>> Le 11/09/2018 à 10:24, Wallace a écrit :
>>> Le 11/09/2018 à 10:13, Hugues Voiturier a écrit :
>>>> … ainsi que les trolls qui te disent que IRC c’est franchement
>>>> mieux :)
>>>>
>>>> Mattermost, j’eu utilisé, ça ne m’a pas convaincu face à Slack. Si
>>>> quelqu’un a des alternatives, idéalement auto-hébergées, je suis
>>>> preneur :p
>>> Pour avoir eu des stagiaires à fond sur Slack et qui jouent avec les
>>> api, ils découvraient notre Mattermost et ils ont pas vu de différence.
>>> Ils ont même pu importer leur thème de couleurs et avaient donc un
>>> Slack
>>> tout pareil sauf le bot slack.
>>>
>>> Niveau autohébergement c'est top, un binaire à déposer, un service à
>>> lancer, la conf sql et roule, mise à jour super facile c'est top.
>>>
>>> Pour nous c'est un bon compromis entre les vieux comme moi qui
>>> préfèrent
>>> IRC et les jeunes.
>>
>> On peut d’ailleurs mettre en place des passerelles Mattermost/IRC (ou
>> Slack/IRC) par exemple. Soit plus ou moins directement via Matterbridge,
>> soit en passant par Matrix ou l’intégration est un peu plus propre dans
>> ce cas de figure.
>>
>>
>

Attachment: signature.asc
Description: OpenPGP digital signature

Répondre à