Bonjour,

Cela fait des années que je n'ai pas compilé de noyau. A l'époque je
sélectionnais précisément ce que je compilais par rapport à mon
hardware.
Ça me permettait notamment de compiler en dur (pas en module) le pilote SCSI.
Mais c'était une époque avant initrd, l'hibernation, le RAID, le
chiffrement des disques, etc. Je serais intéressé de connaître
avantages et inconvénients d'un build custom aujourd'hui.

Marc Mongenet


Le 16 avril 2018 à 15:39, Frederic Dumas <f.du...@siteparc.fr> a écrit :
>
> Bonjour,
>
> La compilation du noyau est pour moi un exercice frustrant, où la meilleure 
> recette est encore de laisser beaucoup de choses actives « dans le doute » «  
> parce que ça ne prend pas de ressource », alors qu’elles sont probablement 
> inutiles pour le matériel auquel est destiné le noyau. Mais vérifier un à un 
> les acronymes abscons du .config prend un temps fou.
>
> Des utilitaires bien connus comme lscpi, lshw, dmidecode, donnent de 
> l’information sur le hardware, mais n’automatisent en rien le paramétrage du 
> fichier .config.
>
> Existe-t-il un outil qui génèrerait automatiquement, au moins partiellement, 
> le .config utilisé lors de la compilation du noyau, en scrutant par exemple 
> le hardware existant sur la machine cible ?
>
>
> Merci.
> _______________________________________________
> gull mailing list
> gull@forum.linux-gull.ch
> http://forum.linux-gull.ch/mailman/listinfo/gull
_______________________________________________
gull mailing list
gull@forum.linux-gull.ch
http://forum.linux-gull.ch/mailman/listinfo/gull

Répondre à