Ben oui, c'est plus facile ...
tu jettes la radio dans le modèle et tu règles en programmant.
Je ne dis pas que c'est mal, mais à l'ancienne, tu apprends que c'est mieux
d'utiliser la course maxi du servo et mettre un petit palonnier et/ou un
grand guignol pour réduire la course ...
 
Quand au sens des débattements, il fallait un peu réfléchir avant de poser
le servo :)
 
pat_2b, qui a aussi des tx programmables ...

Les anciens que je connais ont tous des radios programmables, alors il doit
bien y avoir une raison.
JB

Le 29/05/2011 19:37, Patrick Durieux a écrit : 

Je dirais même plus :
Pouvoir inverser le sens de rotation des servos (du luxe ..)
et savoir ajuster les débattement mécaniquement
 
Et comment faisaient les anciens nondediou ?
 
pat_2b

  _____  

De : electron.libre-ow...@ml.free.fr
[mailto:electron.libre-ow...@ml.free.fr] De la part de Guy Revel
Envoyé : dimanche 29 mai 2011 19:28
À : electron.libre@ml.free.fr
Objet : [electron.libre] Re: premières voltiges


Salut,

A mon avis le Calmato est un très bon avion qui pardonnera beaucoup plus les
erreurs que le Yak-54, si tant est que tu veuilles acheter chez Topmachin.
Ne t'inquiète pas pour une radio non programmable.  Pouvoir inverser le sens
de rotation des servos et ajuster les débattement est tout ce qui est requis
et encore n'est-ce que du confort, pas une nécessité.

Guy R.

At 19:05 29/05/2011, you wrote:


Merci Brice. Mais apprendre la voltige de base avec une radio non
programmable est-il raisonnable?
Ou alors est-ce qu'il vaut mieux que j'attende?
JB

Le 28/05/2011 23:38, Brice Jacquiau a écrit : 


salut
calmato aile basse
yak 54  de topmodel, juste se méfier dans le virage parfois tendance à
partir sur l'aile mais sinon vol très sain
si je ne dit pas de bétise les 2 peuvent être en version électrique






Répondre à