Hello,

Du coup, en lisant ce genre d'échange (les 2,4 sont saturés depuis des lustres en ville, les 5Ghz, on devrait y venir avec le temps) j'en viens à me demander dans quels cas c'est pertinent de déployer du LAA / LTE-U en LTE. (Grossièrement : venir jouer sur les fréquences gratos du WiFi pour donner de la bande passante à un smartphone en 4G.)


Ca ne me parait pas utile en campagne (la propagation du 5GHz n'est pas terrible) et ça me parait risqué en ville (ne va t'on pas pourrir les WiFi traditionnels?)

Désolé pour la digression complète, mais ça m'intrigue.

Qu'en pensez vous?

Etienne

On 11/01/2018 15:31, Pascal Rullier wrote:
Le 10/01/2018 à 14:47, erwann.thora...@sud-ouest.org a écrit :
Bonjour,

Le 2018-01-09 17:36, Xavier ROCA a écrit :
UBNT on a cela au bureau (en 5Ghz) pour émettre plus fort que les
voisins

C'est aussi une partie du problème : on a tendance a vouloir émettre plus fort que les autres, alors qu'il faudrait plutôt faire l'inverse pour éviter de trop « baver » chez les voisins.


Absolument,

1) cela génère du bruit et parasite les voisins.
2) cela sature les circuits SHF des émetteurs/récepteurs
3) la PIRE autorisée par l'ARCEP est dépassée : 1W outdoor, 0.2W indoor

Cdlt,



---------------------------
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/

Répondre à