Le 01/02/2018 à 14:52, David Ponzone a écrit :
Ca m'étonnerait beaucoup qu'il déroge à son plan de déploiement validé.
Pour rappel: ce n'est pas lui qui décide mais la collectivité qui lui a délégué 
la gestion de son réseau.


La zone commerciale est bien dans une "zone fibrée ou en cours de raccordement". De l'autre coté de la départementale, il y a des centaines d'appartements fibrés. Si c'est bien la collectivité qui décide des zones à fibrer, la réalisation des travaux quartier par quartier se fait suivant des critères moins lisibles. Mon impression est que çà se fait à la densité de clients (ils font en priorité un immeuble avec 20 ou 50 clients résidentiels, par rapport à un entrepôt qui occuperait la même surface, mais pour un seul client, fût-il Pro ou Entreprise...)

Et, en question post-subsidiaire :
A l'intérieur d'une zone définie comme à fibrer, l'opérateur a t-il obligation de fournir la fibre FTTH à chacun des abonnés, ou y a t-il des exceptions possibles ? En l'occurrence, sur la carte de couverture fibre, le quartier est en zone orange "fibrée ou en cours",  mais en zoomant un peu plus, les adresses individuelles à l'intérieur de la ZAC ne sont pas en "La fibre est dans votre quartier", mais en "quartier non fibré, prenez un ADSL"... Et chacune des adresses possède déjà du FTTO... De là à penser que l'opérateur n'a pas jugé opportun de prévoir de déploiement FTTH... J-1 ;-)


---------------------------
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/

Répondre à