> Le 22 mai 2020 à 17:02, Jérôme Seigneuret <jerome.seigneu...@gmail.com> a 
> écrit :
> On parle d'école par analogie. En effet on peut faire l'école à la maison (ou 
> donner une instruction scolaire pour être plus précis et en accord avec les 
> textes). En terme de définition, on parle d'école dans le cas d'un 
> enseignement collectif. L'enseignement en soit ce n'est pas que lire écrire 
> parler. On pourrait aussi dire que les assistantes maternelles donne un 
> enseignement collectif. Le savoir être et vivre en collectivité me semble 
> bien aussi important.

Il ne s’agit pas d’imprécision sur le contenu de l’instruction (terme plus 
précis qu’éducation) qui est la caractéristique essentielle de l’école 
primaire. Celle-ci est, sous toutes les latitudes, basée sur lire, écrire et 
compter. La socialisation, commencée, parfois, dès la crèche
est périphérique.
Ce que j’ai appelé la « primarisation » de la maternelle ait induit que les 
enfants arrivent au CP en sachant lire quelques mots et en sachant compter 
quelques unités pèse peu par rapport à la démarche de base : amener les enfants 
à écrire de manière structurée.
Dans la majeure partie du monde, l’endroit où cela se passe s’appelle une école 
(ou à la maison).
Qu’il y ait une antichambre (appelée aussi école sous l’influence de théories 
pédagogiques), ne change rien à l’architecture générale.


Christian R.
_______________________________________________
Talk-fr mailing list
Talk-fr@openstreetmap.org
https://lists.openstreetmap.org/listinfo/talk-fr

Répondre à