Bonjour,

Il est bien évident que très peu de modélistes respectent la règle des
500ft/150m. Même au passage des brevets planeurs avec les autorités de la
fédé!

Mais attention: pas loin du point d'entrée de Toussus le Noble, il y a deux
club de modélisme et le chef d'aérodrome à initialisé un dossier auprès de
la DGAC suite à des plaintes pilotes. Je me suis moi-même retrouvé face à un
planeur à 800ft à ce point.

JP.

Le 21 novembre 2010 16:57, Thomas Nold <thomas.n...@gmail.com> a écrit :

> Salut,
>
> Et bien, 380m, c'est peu :) Je rigole, cela dépends essentilement de
> l'envergure de tes modèles.
>
> Un membre de mon club, avec un 8m, a atteint 1020m d'altitude (en
> plaine, j'entends) avec vario et alti embarqué. Passage dans un
> ascenseur, et Géronimo!! Au bout de 45 minutes de vol, il a forcé la
> descente ;)
>
> Donc effectivement, l'estimation d'altitude est fortement éronée par
> l'envergure du modèle. On a fait le même test chez nous avec
> l'avion-école, un alti FFAM. Le plafond était trèèèèèèèès vite
> atteint...
>
> Thomas
>
>
>
>
>
>
> Le dimanche 21 novembre 2010 à 15:50 +0100, Marcel a écrit :
> J'utilise des altimètres depuis quelques année, un Picolario au début et
> maintenant une télémesure Thobois avec altimètre et vario. Sur les sites
> de vol, je ne compte plus les modélistes incrédules qui conteste sans
> arrêt les annonces faites par la télémesure. La grande majorité juge que
> le planeur est beaucoup plus haut que l'altitude réelle et veulent
> difficilement avouer qu'ils se trompent arguant que mon système n'est
> pas étalonné ou n'est pas fiable. Contre de la mauvaise foi, aucun
> argument n'est recevable.
>
> La plus grande altitude que je n'ai jamais atteinte, c'est 380m, c'était
> avec mon Volcano et je n'avais qu'une envie c'était de redescendre
> tellement le risque de le perdre était grand à la moindre faute
> d'inattention (d'autres en on fait les frais d'ailleurs).
>
> Je pratique le VTR, vol thermique de relief, et le plus grand plaisir
> dans cette "discipline" est de faire le yo-yo entre 50 et 200m. Je n'ai
> jamais compris l'intérêt de se scotcher sous les nuages pendant une
> heure. Arrivé à 200m, je profite de cette hauteur pour la convertir en
> énergie et faire une belle séance de voltige et ensuite de rechercher
> une autre ascendance, car mon plaisir c'est de monter.
>
>
>
>
>
> --
> Liste de diffusion electron.libre
> archives de la listes sur :
> http://www.mail-archive.com/electron.libre%40ml.free.fr/
>
> le site ftp de la liste (quand il fonctionne):
> ftp://electrolibriste:electropo...@82.243.212.11:21 ou
> http://electrolibriste:electropo...@82.243.212.11:12020/ftpelectronlibre/
> ou en plus rapide http://electrolibriste.free.fr
>
>
> la liste de discussion hors sujet : mailto:el.barducoin-requ...@ml.free.fr
> ?subject=subscribe
> la carte mondiale des électrolibristes:
> http://mappemonde.net/bdd/electronlibre
> Pour se désinscrire : mailto:electron.libre-requ...@ml.free.fr
> ?subject=unsubscribe
>
>
>
>
>

Répondre à