Le jeudi 12 avril 2018, Bruno Friedmann a écrit :
> On jeudi, 12 avril 2018 15.15:11 h CEST Patrick Serru wrote:
>> Le jeudi 12 avril 2018, Bruno Friedmann a écrit :
>>> On jeudi, 12 avril 2018 03.46:59 h CEST Patrick Serru wrote:
>>>>     Bonjour tous,
>>>>
>>>>     Mes essais sont infructueux. Pour mémoire, la configuration yast
>>>> du
>>>>
>>>> réseau donne (la route est 192.168.1.1) :
>>>>...
>>>>
>>>>     Quelqu'un accepterait-il de m'aider, s'il vous plaît ?
>>>>
>>>>     Merci pour votre attention,
>>>>
>>>> Patrick
>>>>
>>>> --------------------------------------
>>>
>>> Malheureusement je n'ai aucune connaissance dans la manipulation de ces
>>> petites bêtes ...
>>>
>>> Je suppose que la solution n'est pas loin, juste vérifier que d'un côté
>>> le desktop est une carte réseau (et une route) pour joindre le rasp et
>>> vis versa
>>>
>>> --
>>>
>>> Bruno Friedmann
>>>
>>>  Ioda-Net Sàrl www.ioda-net.ch
>>>  Bareos Partner, openSUSE Member, fsfe fellowship
>>>  GPG KEY : D5C9B751C4653227
>>>  irc: tigerfoot
>>
>> --------------------------------------
>>     Bonjour Bruno et merci pour cette triste (-: réponse,
>>
>>     La communication Desktop-RPi0 s’établie via SSH, ce qui est déjà
>> énorme, vu la nature autistique du RPi0 sans écran, souris et clavier.
>> Tout va bien sauf que le desktop m’envoie des :
>> [ xxxx.xxxxxx] cdc_ether 4-1:1.0 usb0: kevent 12 may have been dropped
>> au re-démarrage au petit matin alors que le RPi0 était allumé toute la
>> nuit. La communication semble alors impossible. Le RPi0 semble impliqué
>> parce qu’après un "tu coupe et tu rallume", tout repart "normalement".
>>
>>     Pour ce qui est de l’accès à internet une fois la communication ssh
>> étable, je suppose que c’est bien le destop faisant routeur qui ne va
>> pas, et c’est pourquoi j’ai joins l’affichage des règles iptables. Je n’y
>> comprends pas grand-chose. Bien entendu, quand je lance yast ensuite,
>> yast croit qu’un autre pare-feu est utilisé puisqu’il n’y trouve pas ce
>> qu’il y met quand le pare-feu est désactivé.
>>
>>     Rien à voir avec le sujet, mais je vous invite à vous (faire) offrir
>> cette petite carte sous la forme W (c’est-à-dire avec une électronique
>> WiFi à bord). C’est un jouet que j’ai trouvé très impressionnant ! Bon,
>> je suis probablement facilement impressionnable.
>>
>>     Cordialement,
>>
>> Patrick
>
> Bah comme Guillaume disait, il me semble donc que tu as plus un pb réseau
> sur la box linux.
>
> pourrais-tu envoyer les résultats suivants
>
> ip link
>
> ip addr
>
> ip ro
>
> puis la même chose depuis le raspy
> Ensuite dans Yast, si ta box linux doit servir de routeur j'activerai la
> case à cocher (routage) de forward (me souviens plus comment ç'est traduit
> :-)
>
> au niveau firewall, il faut considérer que l'interface du py doit être naté
> pour l'extérieur (ce qui permettra aussi le retour des paquets vers le py)
>
> au niveau de py, il doit avoir une route qui passe forcément par l'openSUSE
> et aussi l'ip de l'openSUSE comme route par défaut
>
> Bon allez ça va marcher,
> c'est vrai que c'est mignon ces trucs (bon surtout le W avec bluetooth et
> wifi après je sais vraiment pas à quoi ça pourrait me servir ?
> des idées...
>
> --
>
> Bruno Friedmann
>  Ioda-Net Sàrl www.ioda-net.ch
>  Bareos Partner, openSUSE Member, fsfe fellowship
>  GPG KEY : D5C9B751C4653227
>  irc: tigerfoot
----------------------------------------
    Bonjour Bruno et merci pour cette réponse,

                                       Adresse externe INDÉTERMINÉE
    ________  eth0       _____       _____             ------------
   |    .1.3|<--------->|     |<--->|     |      ______
   |desktop |           |hub  |     |modem|    _/      \_
   |        |           |ether|     |câble|   (          )
   |        |       ·-->|_____|---  |_____|<->( INTERNET )
   |        |       |      192.168.1.0        (_        _)
   |        |       |    _____                  \______/
   |        | usb0  |   |     |
   |    .7.3|<--------->|.7.2 |
   |        |       |   |usb  |
   |        |       |   |     |
   |        |       |   |RPi0 |
   |        |       |   |_____|
   |        |       |                Adresse externe FIXE
   |        | eth1  |                _____           ----
   |    .0.3|<--------------------->|     |      ______
   |________|       |               |modem|    _/      \_
    ________  epn2s1|               |câble|   (          )
   |    .1.4|<------'               |_____|<->( INTERNET )
   | laptop |              192.168.0.0 ·      (_        _)
   | serv   | wlp1s0                   ·        \______/
   |    .0.4|<··························
   |________|

    La partie inférieure du schéma n'est là que pour "expliquer" la présence 
de deux cartes réseau.

Desktop :
--------------------------------------------------
$ sudo ip link
1: lo: <LOOPBACK,UP,LOWER_UP> mtu 65536 qdisc noqueue state UNKNOWN mode 
DEFAULT group default qlen 1
    link/loopback 00:00:00:00:00:00 brd 00:00:00:00:00:00
2: eth0: <BROADCAST,MULTICAST,UP,LOWER_UP> mtu 1500 qdisc pfifo_fast master 
br1 state UP mode DEFAULT group default qlen 1000
    link/ether 08:62:66:47:6c:ee brd ff:ff:ff:ff:ff:ff
3: eth1: <BROADCAST,MULTICAST,UP,LOWER_UP> mtu 1500 qdisc pfifo_fast state 
UNKNOWN mode DEFAULT group default qlen 1000
    link/ether 5c:d9:98:f6:81:ec brd ff:ff:ff:ff:ff:ff
4: usb0: <BROADCAST,MULTICAST,UP,LOWER_UP> mtu 1500 qdisc pfifo_fast state UP 
mode DEFAULT group default qlen 1000
    link/ether 16:86:09:8a:f5:1e brd ff:ff:ff:ff:ff:ff
5: br1: <BROADCAST,MULTICAST,UP,LOWER_UP> mtu 1500 qdisc noqueue state UP mode 
DEFAULT group default qlen 1000
    link/ether 08:62:66:47:6c:ee brd ff:ff:ff:ff:ff:ff

$ sudo ip addr
1: lo: <LOOPBACK,UP,LOWER_UP> mtu 65536 qdisc noqueue state UNKNOWN group 
default qlen 1
    link/loopback 00:00:00:00:00:00 brd 00:00:00:00:00:00
    inet 127.0.0.1/8 scope host lo
       valid_lft forever preferred_lft forever
    inet6 ::1/128 scope host
       valid_lft forever preferred_lft forever
2: eth0: <BROADCAST,MULTICAST,UP,LOWER_UP> mtu 1500 qdisc pfifo_fast master 
br1 state UP group default qlen 1000
    link/ether 08:62:66:47:6c:ee brd ff:ff:ff:ff:ff:ff
3: eth1: <BROADCAST,MULTICAST,UP,LOWER_UP> mtu 1500 qdisc pfifo_fast state 
UNKNOWN group default qlen 1000
    link/ether 5c:d9:98:f6:81:ec brd ff:ff:ff:ff:ff:ff
    inet 192.168.0.3/24 brd 192.168.0.255 scope global eth1
       valid_lft forever preferred_lft forever
    inet6 fe80::5ed9:98ff:fef6:81ec/64 scope link
       valid_lft forever preferred_lft forever
4: usb0: <BROADCAST,MULTICAST,UP,LOWER_UP> mtu 1500 qdisc pfifo_fast state UP 
group default qlen 1000
    link/ether 16:86:09:8a:f5:1e brd ff:ff:ff:ff:ff:ff
    inet 192.168.7.3/24 brd 192.168.7.255 scope global usb0
       valid_lft forever preferred_lft forever
    inet6 fe80::1486:9ff:fe8a:f51e/64 scope link
       valid_lft forever preferred_lft forever
5: br1: <BROADCAST,MULTICAST,UP,LOWER_UP> mtu 1500 qdisc noqueue state UP 
group default qlen 1000
    link/ether 08:62:66:47:6c:ee brd ff:ff:ff:ff:ff:ff
    inet 192.168.1.3/24 brd 192.168.1.255 scope global br1
       valid_lft forever preferred_lft forever
    inet6 fe80::a62:66ff:fe47:6cee/64 scope link
       valid_lft forever preferred_lft forever

$ sudo ip ro
default via 192.168.1.1 dev br1
192.168.0.0/24 dev eth1  proto kernel  scope link  src 192.168.0.3
192.168.1.0/24 dev br1  proto kernel  scope link  src 192.168.1.3
192.168.7.0/24 dev usb0  proto kernel  scope link  src 192.168.7.3

RPi0 (via ssh) :
--------------------------------------------------
root@rpi0:~# ip link
1: lo: <LOOPBACK,UP,LOWER_UP> mtu 65536 qdisc noqueue state UNKNOWN mode 
DEFAULT group default qlen 1
    link/loopback 00:00:00:00:00:00 brd 00:00:00:00:00:00
2: usb0: <BROADCAST,MULTICAST,UP,LOWER_UP> mtu 1500 qdisc pfifo_fast state UP 
mode DEFAULT group default qlen 1000
    link/ether a6:2a:f8:76:a6:24 brd ff:ff:ff:ff:ff:ff

root@rpi0:~# ip addr
1: lo: <LOOPBACK,UP,LOWER_UP> mtu 65536 qdisc noqueue state UNKNOWN group 
default qlen 1
    link/loopback 00:00:00:00:00:00 brd 00:00:00:00:00:00
    inet 127.0.0.1/8 scope host lo
       valid_lft forever preferred_lft forever
    inet6 ::1/128 scope host
       valid_lft forever preferred_lft forever
2: usb0: <BROADCAST,MULTICAST,UP,LOWER_UP> mtu 1500 qdisc pfifo_fast state UP 
group default qlen 1000
    link/ether a6:2a:f8:76:a6:24 brd ff:ff:ff:ff:ff:ff
    inet 192.168.7.2/24 brd 192.168.7.255 scope global usb0
       valid_lft forever preferred_lft forever
    inet6 fe80::a42a:f8ff:fe76:a624/64 scope link
       valid_lft forever preferred_lft forever

root@rpi0:~# ip ro
default via 192.168.7.1 dev usb0 onlink
192.168.7.0/24 dev usb0 proto kernel scope link src 192.168.7.2

--------------------------------------------------
    De retour sur le Desktop, dans Yast en français, "Paramètres réseau", 
onglet "Routage" :
  Passerelle IPv4 par défaut : 192.168.1.1 ; Périphérique "-"
  Passerelle IPv6 par défaut :             ; Périphérique "-"
  Table de routage
    | Destination | Passerelle | Masque réseau | Périphérique | Options |
    (vide)
  ☐ Activer la transmission IPv4
  ✔ Activer la transmission IPv6

    Hé oui, j’aurais dû regarder là plus tôt ! J’aurais au moins coché la 
case "Activer la transmission IPv4", mais je ne sais fichtre pas quoi mettre 
dans le tableau qui est certainement à remplir. Il devrait y être dit que :
- ce qui vient de l’extérieur 192.168.7.2 et entrant par 192.168.7.3 doit 
pouvoir être redirigé vers 192.168.1.3 (ssh) ou la route 192.168.1.1
- ce qui viens de 192.168.1.1 doit être envoyé vers 192.168.1.3 ou 192.168.7.2 
via 192.168.7.3.
C’est le "pont" qui fait la traduction 192.168.7.0 en 192.168.1.3, si j'ai 
bien compris.

      Cocher la case "Activer la transmission IPv4" n’aura pas suffit )-:

    Aucun pare-feu n’est actif.

    Des idées…
- pour l’entreprise ? Partout où un PC+linux de faible puissance devrait être 
mobilisé, surtout s’il n’a rien à afficher sur son propre écran. C’est vrai 
que les entreprises clientes ont des tonnes de PC trop faibles pour héberger 
Windows 12 ou 13, et qui pourraient remplir une telle tâche, et tant pis pour 
le bilan carbone. S’il n’y a pas d’électronicien dans le personnel, pas 
grand-chose à faire. N’oubliez pas qu’il est facile de le faire fonctionner 
sur batterie.
- pour le fun, beaucoup de bidouilleur s’en serve de petit serveur local : ils 
y placent musique et images et même l’ouvre parfois au web et courrier. Mais 
en simplifiant l’approche de Linux pour l’électronicien (voir "wiring", et 
même NOOBS), toutes les applications Arduino peuvent être réalisée avec un 
Raspberry, au moins dix fois plus puissant (et moins "pervers" dans 
l'esprit). Un classique en matière de sécurité : surveillance vidéo et envoi 
de SMS. Dans mon cas, je voudrais l’attacher à un module GSM et qu'on 
communique avec lui par SMS, dans le cadre d’un projet de sécurisation d’un 
quartier de ville. Quand j’aurais le temps : un ampli audio relié aux HP 
idoines : je voudrais faire une comtoise, battant gravement les seconde paire 
d’un "tic" et les impaires d’un "toc", les quart d’heure d’un "ding" et les 
heures par un judicieux nombre de "dong". Sympa, non ? Les comtoises, au 
Pérou ça court pas les rues ! Plus d’idées pour l’informaticien en suivant ce 
lien : https://fr.aliexpress.com/wholesale?catId=0&SearchText=modules+arduino

Patrick
-- 
To unsubscribe, e-mail: opensuse-fr+unsubscr...@opensuse.org
To contact the owner, e-mail: opensuse-fr+ow...@opensuse.org

Répondre à