At 22:47 10/08/2010, you wrote:
J'ai vu pas mal de chariots sur les terrains l'efficacité n'est pas toujours au rendez-vous , voir même quelques dégâts sur des modèles , je crois l'avoir déjà évoquer ici mais la catapulte est bien plus sûre , planeur au sol sur sa roue ou le fuselage , un crochet sous le fuseau , voir un trou dans le fuselage à 45 ° d'inclinaison ( pour y mettre un axe auquel est relié la catapulte) et le tour est joué la catapulte occupe 10m+10 m ( sandow +fil ) et une fois tendue environ 40 m avec un sandow type FF2000 je faisais décoller un F3i sans aucun pb , l'altitude atteinte est d'environ 8 à 10 m et la vitesse suffisante pour pouvoir faire un tour de terrain et se reposer ( vécu suite pb de variateur et donc pas de moteur ) . La longueur necessaire au développement de la catapulte ( 40 m) correspond à une cible de type F3i (40m*20m) et vu qu'on parle de machine d'envergure d'environ 4 m cela n'est pas un pb . Il faut que je retrouve sur le site de mon club il y a un film où l'on voit un départ de mon planeur .
@+ Didier

Salut Didier,

Bien vu. Donner de la vitesse iniitiale, comme les chasseurs sur porte-avions, c'est une garantie contre les petits incidents et c'est aussi la solution habituelle pour les avions à turbine. On y gagne de la sécurité et on économise de l'énergie.

Guy R. 

Répondre à