Le 23/09/2010 09:53, Marcel a écrit :
>
> J'ai lu la page correspondante au dièdre (p. 128), et je me garderai
> bien d'en déduire quoi que ce soit pour ne pas me couvrir de ridicule
> J . Chacun se fera sa propre idée:
>
> * *
>
> * La différence des ** incidences ** relatives génère une différence
> de portance *
>
> * induisant ** un ** VIRAGE qui tend à RESORBER le dérapage initial. *
>
> * *
>
> En tout cas merci pour ce superbe ouvrage
>
> * *
>
*Bonjour Marcel,
J'avoue que parler d'incidence relative entre l'aile droite et l'aile
gauche, je ne saisis pas trop. L'aile qui descend voit son incidence
augmenter... C'est trop fort pour moi. L'aile a une incidence. Point.
Ce que je comprends de cette page 128 est bien l'explication de la
stabilité par l'effet dièdre. D'ailleurs j'aime bien "Démonstration.
Créer "au-pied" un petit dérapage à droite..."
Pour la démonstration du roulis induit, on enfonce le palonnier a fond
fermement et on attend la réaction de l'avion. Et on constate l'effet
induit qui est lui aussi très ferme.
Je pense aujourd'hui qu'un 2 axes qui vire peu, pas, ou mal à la dérive
est due au manque d'efficacité de la gouverne mobile (surface,
débattement) et est bien la démonstration de la stabilité latérale de
l'avion.
Jean-Pierre.
*

Répondre à