Le 25 août 2017 à 13:21, Toussaint OTTAVI <t.ott...@bc-109.com> a écrit :
> Bonjour la liste,
>
> J'ai besoin de faire passer de la VoIP en IAX2 à travers des connexions
> mobiles 4G/3G/2G. Mes premiers essais ne sont pas très concluants, surtout
> lorsque la qualité du réseau est mauvaise.
>
> J'ai deux options :
> - Passer mes flux IAX2 en direct sur le réseau 3G (avec le risque que
> l'opérateur mobile n'apprécie que modérément la chose, et restreigne les
> flux)
> - Passer les flux IAX2 dans un VPN existant (OpenVPN sur UDP) (ce qui va
> rajouter une sur-couche logicielle qui risque de dégrader le flux voix)
>
> L'objectif n'est pas d'obtenir des communications voix FULL-HD, mais de
> privilégier la continuité et l'intelligibilité des communications en
> situations où la qualité du réseau mobile est variable (véhicule en
> déplacement, zones de montagne, handovers).
>
> Quelle serait l'architecture à privilégier dans cette situation ? Flux
> directs ou VPN ?

Pas testé en IAX2, mais nous on fait passer en SIP au travers d'un VPN
l2tp sans problèmes. Après, il faut que le signal 3/4G soit
disponible.

Je préfère passer par un tunnel, pour éviter les changement d'ip de la
4G (et donc ca me permets d'avoir une authentification par IP en plus
du login/pass). Mais j'ai un client qui a une config temporaire a
cause d'un retard de livraison de son EFM, avec une 4G qui est
mutualisé avec QOS entre data et voix, en directe, et il ne se plaint
pas, pas de souci. Donc au final, tout dépends de ton infra
disponible. L'incidence sur la voix n'est pas énorme.

Par contre, en 2G, ca passe pas. 3G/4G, pas de souci, mais 2G, pas eu
de résultat probant non plus
Olivier


---------------------------
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/

Répondre à