Re: [FRnOG] Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet Dominique Rousseau
Le Wed, Aug 04, 2010 at 01:03:34AM +0200, Jérôme Quintard | ACTISENS 
[jquint...@actisens.com] a écrit:
 Non ce PI c?est pour un pseudo GiX que l?on est entrain de monter sur
 le 86 (à Cogent Poitiers exactement pour palier aux problèmes entre
 Cogent et FT) avec l?un de nos confrères.

J'ai lu très en diagonale la suite, mais...
Pour un IX, les ips entre membres, ça n'a guère besoin d'être routé sur
le réseau public, puisqu'elles servent à interconnecter les routeurs BGP
desdits membres.
Ça peut d'ailleurs être des ips PA (le Panap est sur des PA de
Club^WNeuf^WBouygues).

Par contre, je vois pas trop le rapport avec les allocations de /29 dont
tu parles...



-- 
Dominique Rousseau 
Neuronnexion, Prestataire Internet  Intranet
50, rue Riolan 8 Amiens
tel: 03 22 71 61 90 - fax: 03 22 71 61 99 - http://www.neuronnexion.coop
---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/



RE: [FRnOG] Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet Jérôme Quintard | ACTISENS
 Pour un IX, les ips entre membres, ça n'a guère besoin d'être routé sur le 
 réseau public

Oui. Seulement j'ai dit pseudo GiX.

Pseudo par ce que l'on veut fournir 3 services :

- du peering traditionnel,
- du routage avec la fourniture d'un subnet, on route,
- du routage avec la fourniture d'un subnet + un /29 ou /30 pour l'interco, il 
route

C'est sur ces deux derniers points que le PI est contraire au GiX traditionnel.

L'idée (mais peut être que vous la trouverez idiote) c'est d'aidez un membre 
tributaire du routage d'un opérateur XY par manque de connaissances ou de 
matériels et de leur proposer une alternative multi-homing sans gestion du 
routage ou dans le cas du dernier point sans gestion de la partie BGP. Après on 
pourrait même proposer d'effectuer pour certains du signle/dual multi-homing 
avec par exemple du transit Cogent (dont on ne peut se défaire 
contractuellement) et le GiX. C'est un choix.

En gros une offre de routage dans un GiX.

Sachant que pour du peering pur à chacun d'amener son AS et son PI. Ca parait 
logique.

Jerome

Jérôme Quintard Responsable Informatique Ligne directe: 05 49 49 49 52
8, rue Evariste Galois 86130 Jaunay-Clan * Tél. : 05 49 49 49 50 * Fax : 05 49 
49 46 48
---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/



Re: [FRnOG] Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet Raphael Maunier

On Aug 4, 2010, at 1:03 AM, Jérôme Quintard | ACTISENS wrote:

 Non ce PI c’est pour un pseudo GiX que l’on est entrain de monter sur le 86 
 (à Cogent Poitiers exactement pour palier aux problèmes entre Cogent et FT) 
 avec l’un de nos confrères. Bizarrement et contrairement à ce qu’indique 
 Raphael, nos interlocuteurs chez Orange (l’un de nos upstreams) nous indique 
 que de leur côté ils arrivent à négocier sans trop de problème avec le RIPE 
 des /24 justement pour ces histoires de routage. J’aurai plus tendance à 
 croire Raphael cependant je me demande à quoi sert la case « For routing 
 reason » dans le formulaire PI J, sauf si c’est obsolète ou juste pour faire 
 beau J J J ?

Si on veut, on peut :) C'est juste que chez nous on a décidé de ne plus faire 
de demande quand c'est limite. La plupart de nos clients ont respecte a la 
lettre les engagements d'ip sur les 2 ans, cependant, beaucoup on eu besoin de 
plus d'un an pour y parvenir, et la politique du RIPE et maintenant de 9 mois 
si mes souvenirs sont bon

  
 Bon le but de ce message c’est pas de remuer les foudres de guerre mais de 
 savoir si il existe un moyen pour un GiX naissant de négocier un PI.

Aucun :) Si tu as besoin d'ip pour un GIX, tu n'as pas besoin qu'elles soient 
routable. Et renumeroter un GIX, c'est ch...nt, mais c'est dans le domaine du 
possible.
Pour un autre projet similaire, la nego du ripe etait exactement la meme.

 Poitiers c’est tout petit, mais si un membre me demande du jour au lendemain 
 de lui fournir un subnet quelconque, il faut bien que celui soit aggréger 
 puis annoncer quelques part. Vu que je ne sais par avance la taille des 
 subnets qui vont être réclamés et que vu que je ne peut pas attendre d’avoir 
 aussi bien 32x /29 que 2x /25 pour faire ma demande au RIPE (qui en plus 
 prendre 2 à 3 semaines) je suis bien obligé d’avouer que je n’ai rien à 
 justifier dans ma demande hors les quelques interco en /29 ou /30 
 actuellement configuré.

/28 devrait aller , il faut juste essayer de demander au RIPE de garder au 
moins pendant une période de 6 mois le /28 consécutif et pourquoi pas le /27.
Des IX qui ont renumerote ca c'est deja vu :)
  
 Il y a de longs mois en arrière ça serait passé…
  
 Donc quels sont vos avis et conseils « constructeurs » sur ce point pour ceux 
 qui se sont aventurés dernièrement dans ce genre d’aventures ? Dois-je 
 attendre de recevoir suffisamment de demande au périple de ne jamais en avoir 
 assez ?! J’ai bien une solution avec un PA mais elle me semble complètement 
 batarde en terme de gestion…
  
 Jerome
  
 logo18be.jpg
 Jérôme Quintard
 Responsable Informatique
 Ligne directe: 05 49 49 49 52
 hr6784.gif
 8, rue Evariste Galois 86130 Jaunay-Clan • Tél. : 05 49 49 49 50 • Fax : 05 
 49 49 46 48
 
 



Re: [FRnOG] Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet Xavier Beaudouin
Hello,

Le 4 août 2010 à 09:38, Jérôme Quintard | ACTISENS a écrit :

 Pour un IX, les ips entre membres, ça n'a guère besoin d'être routé sur le 
 réseau public
 
 Oui. Seulement j'ai dit pseudo GiX.
 
 Pseudo par ce que l'on veut fournir 3 services :
 
 - du peering traditionnel,
 - du routage avec la fourniture d'un subnet, on route,
 - du routage avec la fourniture d'un subnet + un /29 ou /30 pour l'interco, 
 il route
 
 C'est sur ces deux derniers points que le PI est contraire au GiX 
 traditionnel.
 
 L'idée (mais peut être que vous la trouverez idiote) c'est d'aidez un membre 
 tributaire du routage d'un opérateur XY par manque de connaissances ou de 
 matériels et de leur proposer une alternative multi-homing sans gestion du 
 routage ou dans le cas du dernier point sans gestion de la partie BGP. Après 
 on pourrait même proposer d'effectuer pour certains du signle/dual 
 multi-homing avec par exemple du transit Cogent (dont on ne peut se défaire 
 contractuellement) et le GiX. C'est un choix.
 
 En gros une offre de routage dans un GiX.
 
 Sachant que pour du peering pur à chacun d'amener son AS et son PI. Ca parait 
 logique.

Tu peux faire mieux... Tu deviens LIR et tu joues avec tes PA et le pb est 
réglé...

L'extra small n'est pas si cher (enfin pour une assoce ouais, mais...) et ca 
peux régler tes PB de GIX like etc...

Xavier---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/



[FRnOG] Re: Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet Cyril Bellot
Bonjour,

On 04/08, Jérôme Quintard | ACTISENS wrote:
 Bon le but de ce message c’est pas de remuer les foudres de guerre mais de 
 savoir si il existe un moyen pour un GiX naissant de négocier un PI. 
 Poitiers c’est tout petit, mais si un membre me demande du jour au lendemain 
 de lui fournir un subnet quelconque, il faut bien que celui soit aggréger 
 puis annoncer quelques part. 

Les PI sont à usage individuel et il n'est pas autorisé de réallouer
les adresses. Il faut théoriquement passer LIR pour ça.

Votre cas est tout à fait comparable à celui de Lyonix qui a démarré
avec une allocation /27 en PI (donc non routée) pour satisfaire aux
besoins du lancement et a évolué il y a quelques années en LIR avec
une allocation plus conséquente.

-- 
Cyril Bellot
Accelance MSP - Teaser
---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/



Re: [FRnOG] Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet William Gacquer
Les coûts étant identiques en mode DAU et en LIR, il ne faut pas se poser  
de question. Devenir LIR est la seule possibilité et faire une demande PI  
IPv4 + IPv6. Sans IPv6, on ne t'écouteras pas.


Wiliam Gacquer

les Le Wed, 04 Aug 2010 09:47:21 +0200, Xavier Beaudouin k...@oav.net a  
écrit:



Hello,

Le 4 août 2010 à 09:38, Jérôme Quintard | ACTISENS a écrit :

Pour un IX, les ips entre membres, ça n'a guère besoin d'être routé  
sur le réseau public


Oui. Seulement j'ai dit pseudo GiX.

Pseudo par ce que l'on veut fournir 3 services :

- du peering traditionnel,
- du routage avec la fourniture d'un subnet, on route,
- du routage avec la fourniture d'un subnet + un /29 ou /30 pour  
l'interco, il route


C'est sur ces deux derniers points que le PI est contraire au GiX  
traditionnel.


L'idée (mais peut être que vous la trouverez idiote) c'est d'aidez un  
membre tributaire du routage d'un opérateur XY par manque de  
connaissances ou de matériels et de leur proposer une alternative  
multi-homing sans gestion du routage ou dans le cas du dernier point  
sans gestion de la partie BGP. Après on pourrait même proposer  
d'effectuer pour certains du signle/dual multi-homing avec par exemple  
du transit Cogent (dont on ne peut se défaire contractuellement) et le  
GiX. C'est un choix.


En gros une offre de routage dans un GiX.

Sachant que pour du peering pur à chacun d'amener son AS et son PI. Ca  
parait logique.


Tu peux faire mieux... Tu deviens LIR et tu joues avec tes PA et le pb  
est réglé...


L'extra small n'est pas si cher (enfin pour une assoce ouais, mais...)  
et ca peux régler tes PB de GIX like etc...


Xavier---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/

---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/



Re: [FRnOG] Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet Dominique Rousseau
Le Wed, Aug 04, 2010 at 09:38:27AM +0200, Jérôme Quintard | ACTISENS 
[jquint...@actisens.com] a écrit:
  Pour un IX, les ips entre membres, ça n'a guère besoin d'être routé sur le 
  réseau public
 
 Oui. Seulement j'ai dit pseudo GiX.
 
 Pseudo par ce que l'on veut fournir 3 services :
 
 - du peering traditionnel,
 - du routage avec la fourniture d'un subnet, on route,
 - du routage avec la fourniture d'un subnet + un /29 ou /30 pour l'interco, 
 il route
 
 C'est sur ces deux derniers points que le PI est contraire au GiX 
 traditionnel.

Alors.
Pour les subnets, il faut effectivement des ips routables publiquement,
mais si t'en a plus de 1 en vue, tu dois pouvoir remplir rapidement plus
qu'1 /27

Pour tes /30 d'interco, ben ça n'a pas spécialement besoin d'être des
ips annoncées dans la table de routage publique, non plus.
(y'a bien des FT ou autres, qui y mettent des ips RFC1918 ...)


Mais, donc, tel que je le vois, soit t'as pas besoin de plus que le /27,
pas annoçable dans la table publique, parcequ'il n'y a que des besoins
locaux, soit ils vont te pousser à  devenir LIR si tu dois faire des
assignations à tes clients.

-- 
Dominique Rousseau 
Neuronnexion, Prestataire Internet  Intranet
50, rue Riolan 8 Amiens
tel: 03 22 71 61 90 - fax: 03 22 71 61 99 - http://www.neuronnexion.coop
---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/



Re: [FRnOG] Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet Xavier Nicollet
Le 04 août 2010 à 01:29, Jérôme Nicolle a écrit:
 [...]
 Encore un magnifique exemple de la partialité du RIPE, tiens. Toujours
 là au service des gros, mais peu enclin à assigner en dessous de 5k€ de
 cotisation annuelle...
 
 Et s'ils chassaient le gaspillage d'assignations chez Orange et autres,
 plutôt que d'interdire l'existence même de nouveaux acteurs ? 

Le problème avec les PI, c'est plus la désagrégation et donc
l'augmentation de la table de routage globale.

-- 
Xavier Nicollet
---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/



Re: [FRnOG] Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet Spyou
 Le 04/08/2010 11:19, Xavier Nicollet a écrit :
 Le 04 août 2010 à 01:29, Jérôme Nicolle a écrit:
 [...]
 Encore un magnifique exemple de la partialité du RIPE, tiens. Toujours
 là au service des gros, mais peu enclin à assigner en dessous de 5k€ de
 cotisation annuelle...

 Et s'ils chassaient le gaspillage d'assignations chez Orange et autres,
 plutôt que d'interdire l'existence même de nouveaux acteurs ? 
 Le problème avec les PI, c'est plus la désagrégation et donc
 l'augmentation de la table de routage globale.

C'est pas vendredi mais ... quelle différence concrète dans la taille de
la table de routage entre un acteur qui prends son PI via un LIR
existant et un acteur qui se déclare LIR et obtient un PA ?

Soit une entité a besoin d'IP pour elle (PI ou PA, c'est juste une
question de savoir si on veut devenir membre du RIPE et pouvoir
ré-allouer ou pas), soit elle n'en a pas besoin, mais PI vs PA, ca
bouffera pas plus la ram de nos routeurs.


---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/



Re: [FRnOG] Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet Clement Cavadore
On Wed, 2010-08-04 at 11:19 +0200, Xavier Nicollet wrote:
 Le problème avec les PI, c'est plus la désagrégation et donc
 l'augmentation de la table de routage globale.

Donc (et à supposer que je veuille avoir deux upstreams différents):
- soit j'ai du fric, je deviens lir et ai mon /21 PA, même si j'ai
besoin que de 200 IPs.
- soit j'en ai pas, je demande un PI, j'ai mon /24 difficilement.
- soit je demande un PA a un de mes LIRS

Au final, dans tous les cas, on a une entrée de plus dans la table de
routage. Sauf que le gus qui paye, devient lir, gaspillera plus d'IPs
que celui qui aura son PI.


Bref, c'est un peu le serpent qui se mord la queue.

---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/



RE: [FRnOG] Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet Jérôme Quintard | ACTISENS
@Dominique

 Pour tes /30 d'interco, ben ça n'a pas spécialement besoin d'être des
 ips annoncées dans la table de routage publique, non plus.
 (y'a bien des FT ou autres, qui y mettent des ips RFC1918 ...)

Tout à fait d'accord avec toi. Euh pour FT moi j'ai une interco publique...

@Gary

 Les PI sont à usage individuel et il n'est pas autorisé de réallouer les 
 adresses.
 Il faut théoriquement passer LIR pour ça.

Donc PA obligatoire en sommes... en même temps c'est un peu son utilité...


Enfin bon au final PI ou PA, LIR ou pas LIR ça change pas grand-chose dans 
l'attribution des IP et leur disponibilité. On a une idée du nombre d'adresses 
réellement utilisé au final dans tout ipv4 ?? A mon avis le gachi doit être 
énorme.

Jérôme Quintard Responsable Informatique Ligne directe: 05 49 49 49 52
8, rue Evariste Galois 86130 Jaunay-Clan * Tél. : 05 49 49 49 50 * Fax : 05 49 
49 46 48
---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/



Re: [FRnOG] Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet CHANIAL David
Bonjour Clément,

2010/8/4 Clement Cavadore clem...@cavadore.net

 Donc (et à supposer que je veuille avoir deux upstreams différents):
 - soit j'ai du fric, je deviens lir et ai mon /21 PA, même si j'ai
 besoin que de 200 IPs


Non si tu deviens LIR et que tu ne MENS PAS au RIPE, ils ne te filerons pas
plus d'ip que si tu n'es pas LIR.



 - soit j'en ai pas, je demande un PI, j'ai mon /24 difficilement.
 - soit je demande un PA a un de mes LIRS

 Au final, dans tous les cas, on a une entrée de plus dans la table de
 routage. Sauf que le gus qui paye, devient lir, gaspillera plus d'IPs
 que celui qui aura son PI.



Voilà,
-- 
David CHANIAL - Euro Web SARL
 http://www.sd-france.com/
 Conseil  Infogérance
 Location de serveurs


Re: [FRnOG] Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet Fabien Dedenon

 Le 04/08/2010 10:55, Spyou a écrit :

Soit une entité a besoin d'IP pour elle (PI ou PA, c'est juste une
question de savoir si on veut devenir membre du RIPE et pouvoir
ré-allouer ou pas), soit elle n'en a pas besoin, mais PI vs PA, ca
bouffera pas plus la ram de nos routeurs.


Sauf que PA tu as plus de chance d'avoir un CIDR un peu plus large qu'en 
PI (Je n'ai pas suivi les dernières politiques d'attribution mini en PA 
cela dit)  - moins de pfx donc moins de ram/cpu/upgrade à terme.



---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/



Re: [FRnOG] Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet Dominique Rousseau
Le Wed, Aug 04, 2010 at 11:23:58AM +0200, Jérôme Quintard | ACTISENS 
[jquint...@actisens.com] a écrit:
 @Dominique
 
  Pour tes /30 d'interco, ben ça n'a pas spécialement besoin d'être des
  ips annoncées dans la table de routage publique, non plus.
  (y'a bien des FT ou autres, qui y mettent des ips RFC1918 ...)
 
 Tout à fait d'accord avec toi. Euh pour FT moi j'ai une interco publique...

Oh, j'pense qu'ils osent pas livrer des clients en RFC1918, quand même.
Mais c'est pas rare de tomber sur un traceroute dans lequel on voit
passer du 10.x :)

[...]
 On a une idée du nombre d'adresses réellement utilisé au final dans
 tout ipv4 ?? A mon avis le gachi doit être énorme.

J'ai souvenir d'un document (d'il y a quelques années), qui parlait de
15% de alloué mais pas annoncé ...
La proportion doit avoir baissé un peu, depuis, les allocations récentes
étant, je pense, plus surveillées, sur le fait qu'elles sont utilisées.

-- 
Dominique Rousseau 
Neuronnexion, Prestataire Internet  Intranet
50, rue Riolan 8 Amiens
tel: 03 22 71 61 90 - fax: 03 22 71 61 99 - http://www.neuronnexion.coop
---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/



Re: [FRnOG] Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet Dominique Rousseau
Le Wed, Aug 04, 2010 at 11:38:46AM +0200, CHANIAL David [david...@euro-web.fr] 
a écrit:
  Donc (et à supposer que je veuille avoir deux upstreams différents):
  - soit j'ai du fric, je deviens lir et ai mon /21 PA, même si j'ai
  besoin que de 200 IPs
 
 Non si tu deviens LIR et que tu ne MENS PAS au RIPE, ils ne te filerons pas
 plus d'ip que si tu n'es pas LIR.

La first allocation d'un LIR, c'est /21


-- 
Dominique Rousseau 
Neuronnexion, Prestataire Internet  Intranet
50, rue Riolan 8 Amiens
tel: 03 22 71 61 90 - fax: 03 22 71 61 99 - http://www.neuronnexion.coop
---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/



Re: [FRnOG] Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet CHANIAL David
Bonjour,


  Non si tu deviens LIR et que tu ne MENS PAS au RIPE, ils ne te filerons
 pas
  plus d'ip que si tu n'es pas LIR.

 La first allocation d'un LIR, c'est /21


C'est bien ce que je dis.

Si tu ne mens pas au RIPE et donc que tu n'inventes pas les pré-requis
nécessaires pour être LIR (qui ne se résumer pas à signer le chèque) ; tu ne
peux pas être LIR et tu n'as donc pas de /XX

Si j'ai bon souvenir pour devenir LIR faut (entre-autre) prouver que les
IPs seront utilisés grâces à des attributions auprès de tiers et/ou de toi
même, pour lesquelles des justifications valides sont nécessaires.

non ?

-- 
David CHANIAL - Euro Web SARL
 http://www.sd-france.com/
 Conseil  Infogérance
 Location de serveurs


Re: [FRnOG] Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet Radu-Adrian Feurdean

On Wed, 04 Aug 2010 10:55:36 +0200, Spyou r...@spyou.org said:

 C'est pas vendredi mais ... quelle différence concrète dans la taille de
 la table de routage entre un acteur qui prends son PI via un LIR
 existant et un acteur qui se déclare LIR et obtient un PA ?

L'allocation PA typique (/21 ou /22 de nos jours) est bien plus grande
que l'assignation PI typique (/24).
Si tu as besoin d'un seul /24 dans le futur previsible, devenir LIR et
avoir un PA resoud le probleme a asssez long terme.

Meme si les criteres sont quasi-identiques, les tailles minimales des
assignments et des allocations ne sont pas les memes.

Apres, il faut que le PA soit annonce en aggrege, ce qui n'est
malhereusement pas le cas tout le temps.


-- 
Radu-Adrian Feurdean
 raf (a) ftml ! net

---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/



Re: [FRnOG] Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet Radu-Adrian Feurdean

On Wed, 04 Aug 2010 11:25:00 +0200, Clement Cavadore
clem...@cavadore.net said:

 Au final, dans tous les cas, on a une entrée de plus dans la table de
 routage. Sauf que le gus qui paye, devient lir, gaspillera plus d'IPs
 que celui qui aura son PI.

Sauf que dans un /8 tu as 65536 x /24, mais seulement 8192 x /21.
Il restent en total 16 /8 de libre (sans compter le stock des RIR), donc
je te laisse faire le calcul.

-- 
Radu-Adrian Feurdean
 raf (a) ftml ! net

---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/



Re: [FRnOG] Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet Olivier CALVANO
Le 4 août 2010 11:44, Dominique Rousseau d.rouss...@nnx.com a écrit :
 Le Wed, Aug 04, 2010 at 11:38:46AM +0200, CHANIAL David 
 [david...@euro-web.fr] a écrit:
  Donc (et à supposer que je veuille avoir deux upstreams différents):
  - soit j'ai du fric, je deviens lir et ai mon /21 PA, même si j'ai
  besoin que de 200 IPs

 Non si tu deviens LIR et que tu ne MENS PAS au RIPE, ils ne te filerons pas
 plus d'ip que si tu n'es pas LIR.

 La first allocation d'un LIR, c'est /21



Tiens je rebondis juste pour mon cas a moi, désolé de polluer ton poste jerome:

J'ai un /21 comme tout petit LIR et il me reste que deux classes C sur
les 8 originales ..
a votre avis, a quel moment on doit demander un nouveau bloc ? et vont
ils ensuite
attribuer par bloc de /24 ou alors un nouveau /21 ?

Olivier
---
Liste de diffusion du FRnOG
http://www.frnog.org/



Re: [FRnOG] Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet Pierre-Yves Maunier
2010/8/4 Spyou r...@spyou.org

  Le 04/08/2010 11:19, Xavier Nicollet a écrit :
  Le 04 août 2010 à 01:29, Jérôme Nicolle a écrit:
  [...]
  Encore un magnifique exemple de la partialité du RIPE, tiens. Toujours
  là au service des gros, mais peu enclin à assigner en dessous de 5k€ de
  cotisation annuelle...
 
  Et s'ils chassaient le gaspillage d'assignations chez Orange et autres,
  plutôt que d'interdire l'existence même de nouveaux acteurs ?
  Le problème avec les PI, c'est plus la désagrégation et donc
  l'augmentation de la table de routage globale.

 C'est pas vendredi mais ... quelle différence concrète dans la taille de
 la table de routage entre un acteur qui prends son PI via un LIR
 existant et un acteur qui se déclare LIR et obtient un PA ?

 Soit une entité a besoin d'IP pour elle (PI ou PA, c'est juste une
 question de savoir si on veut devenir membre du RIPE et pouvoir
 ré-allouer ou pas), soit elle n'en a pas besoin, mais PI vs PA, ca
 bouffera pas plus la ram de nos routeurs.



scénario PI :

Je demande un /24, au bout de 9 mois il est plein, j'en redemande un autre.
2 entrées dans la table de routage

scénario LIR+PA :

Je demande une allocation /21 avec un premier assignement /24. Au bout de 9
mois c'est plein, je redemande une assignation /24 dans mon allocation /21.
Seulement le /21 dans la table de routage et pas 2*/24


-- 
Pierre-Yves Maunier


Re: [FRnOG] Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet Pierre-Yves Maunier
2010/8/4 Clement Cavadore clem...@cavadore.net

 On Wed, 2010-08-04 at 11:19 +0200, Xavier Nicollet wrote:
  Le problème avec les PI, c'est plus la désagrégation et donc
  l'augmentation de la table de routage globale.

 Donc (et à supposer que je veuille avoir deux upstreams différents):
 - soit j'ai du fric, je deviens lir et ai mon /21 PA, même si j'ai
 besoin que de 200 IPs.
 - soit j'en ai pas, je demande un PI, j'ai mon /24 difficilement.
 - soit je demande un PA a un de mes LIRS

 Au final, dans tous les cas, on a une entrée de plus dans la table de
 routage. Sauf que le gus qui paye, devient lir, gaspillera plus d'IPs
 que celui qui aura son PI.


 Bref, c'est un peu le serpent qui se mord la queue.


 J'ai discuté avec un des ressources analyst du RIPE lors du précédent Ripe
meeting et j'ai mis en évidence ce problème.
Il a dit que c'était effectivement un problème et que les membres de la
communauté doivent en parler pour changer les policys.
Typiquement en baissant la min LIR alloc size  à /22 par exemple ce qui à
mon avis finira pas arriver un jour pas si lointain.


-- 
Pierre-Yves Maunier


Re: [FRnOG] Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet Pierre-Yves Maunier
Le 4 août 2010 11:50, CHANIAL David david...@euro-web.fr a écrit :

 Bonjour,


  Non si tu deviens LIR et que tu ne MENS PAS au RIPE, ils ne te filerons
 pas
  plus d'ip que si tu n'es pas LIR.

 La first allocation d'un LIR, c'est /21


 C'est bien ce que je dis.

 Si tu ne mens pas au RIPE et donc que tu n'inventes pas les pré-requis
 nécessaires pour être LIR (qui ne se résumer pas à signer le chèque) ; tu ne
 peux pas être LIR et tu n'as donc pas de /XX

 Si j'ai bon souvenir pour devenir LIR faut (entre-autre) prouver que les
 IPs seront utilisés grâces à des attributions auprès de tiers et/ou de toi
 même, pour lesquelles des justifications valides sont nécessaires.

 non ?

 --
 David CHANIAL - Euro Web SARL
  http://www.sd-france.com/
  Conseil  Infogérance
  Location de serveurs


Il n'y a aucun pré-requis pour être LIR, faut juste payer le membership.

Devenir LIR ne veut pas dire obtenir une allocation.

Le process est le suivant : Tu payes et tu deviens LIR.

Une fois que tu es LIR, t'es pas obligé de demander une allocation /21, tu
peux très bien juste demander des PI ou des AS pour des end-users.
Etre LIR signifie juste que tu as le droit de demander des ressources
(surout les PA) en direct au RIPE. (ya aussi les DUA mais le RIPE préfère
vraiment que les end-users passent par des LIRs).

Quoi qu'il en soit, même si tu ne justifie qu'un /27, il vont te donner la
min alloc de /21 et tu auras un assignement de /27.

Tu annonceras ton /21 mais tu n'auras le droit d'utiliser qu'un /27 dedans.

Typiquement pour devenir LIR et avoir par exemple un /23 il faut :
- payer le membership
- faire une demande d'allocation
- faire une demande d'assignement (IP a utiliser à l'intérieur de
l'allocation)

Si ta demande d'assignement est inférieure à ta demande d'allocation, il te
donnent une alloc de /21.

Si t'as besoin d'un assignement de /20 et que tu le justifie, il vont te
donner une allocation de /20 ou plus si tu leurs dis que tu va faire une
autre demande d'assignement et que tu peux la justifier.

-- 
Pierre-Yves Maunier


Re: [FRnOG] Le RIPE et les PI

2010-08-04 Par sujet Pierre-Yves Maunier
Le 4 août 2010 14:44, Olivier CALVANO o.calv...@gmail.com a écrit :

 Le 4 août 2010 11:44, Dominique Rousseau d.rouss...@nnx.com a écrit :
  Le Wed, Aug 04, 2010 at 11:38:46AM +0200, CHANIAL David [david.ml@
 euro-web.fr] a écrit:
   Donc (et à supposer que je veuille avoir deux upstreams différents):
   - soit j'ai du fric, je deviens lir et ai mon /21 PA, même si j'ai
   besoin que de 200 IPs
 
  Non si tu deviens LIR et que tu ne MENS PAS au RIPE, ils ne te filerons
 pas
  plus d'ip que si tu n'es pas LIR.
 
  La first allocation d'un LIR, c'est /21



 Tiens je rebondis juste pour mon cas a moi, désolé de polluer ton poste
 jerome:

 J'ai un /21 comme tout petit LIR et il me reste que deux classes C sur
 les 8 originales ..
 a votre avis, a quel moment on doit demander un nouveau bloc ? et vont
 ils ensuite
 attribuer par bloc de /24 ou alors un nouveau /21 ?

 Olivier
 ---
 Liste de diffusion du FRnOG
 http://www.frnog.org/

 Le ripe va sortir un ASUSED de ton LIR :
http://www.db.ripe.net/cgi-bin/webasused.pl.cgi

http://www.db.ripe.net/cgi-bin/webasused.pl.cgiCa fait un récap de tous
les assignements de ton allocation en te disant :
- si tu as des overlap
- combien d'ips utilisées
- combien d'ips dispo (non déclarées dans la base du RIPE)

http://www.db.ripe.net/cgi-bin/webasused.pl.cgiTu as intérêt que tout tes
assignements soient correctement renseignés dans la base du RIPE et d'avoir
tous les formulaires RIPE 488 (et précédentes versions) qui vont avec.

Si tu utilises moins de 80% des IP de ta première allocation il vont
t'envoyer balader.

Si t'es au dela de 80% il vont te réallouer minimum un /21 (minimum LIR
allocation size) même si tu n'as besoin que d'un /25.

Ensuite ils vont te demander au hazard les formulaires ripe 488 de tes
assignements (qu'ils aient été faits dans ton assignment window ou pas) T'as
intérêt de tous les avoir pour leur donner rapidement (genre dans l'heure),
au moins ils verront que tu fais ton boulot de LIR correctement et que t'es
pas à la ramasse en train de faire tous les documents à l'arrache pour leur
donner le lendemain.

C'est une sorte d'audit pour voir si tu fais bien ton boulot de LIR, s'ils
s'apercoivent que t'es pas réglo, ils peuvent de refuser ta nouvelle
allocation même si elle est justifiée tant que tu n'as pas régularisé des
docs et la base RIPE puis ils peuvent aussi te descendre à 0 ton assignment
window.

-- 
Pierre-Yves Maunier